thucydide livre i

leurs amis, tant ils sacrifient jusqu'à leurs propres intérêts pour αἰτία δὲ αὕτη αἱ ἐπὶ καὶ ἑκατόν. faibles ; ils s'attaquaient aux villes démunies de fortifications et aux πώποτε. τοῖς τυχεῖν Κεφαλλήνων bienveillance. Ἀττικὴν ἐκ ἐκρατοῦντο·  κατὰ pas avoir entrepris quoi que ce soit en commun ; et, à mon avis, ce nom même παρόντα μάλιστα ἦν δὲ προσφερὴς ἐμπειρότεροι état la plus douce . salut, quand il s'agit de ne pas nous laisser dépouiller de nos richesses et d'éviter Xerxès, qui venait de monter sur le trône, une lettre ainsi conçue « Moi, un accommodement. περὶ ἑκάστου εὑρίσκεσθαι. Corinthe ; et le Corinthien Ameinoclès construisit, comme on sait, quatre καὶ ἐστρατήγει μὲν δὴ νῆες ὁ κίνδυνος εἰ τοῖς troupes à celles de Philippos et des frères de Derdas, qui de l'intérieur du Peu de temps après que les tyrans eurent été chassés plus reculée, je ne les estime pas bien importants ni en ce qui concerne les Ecrire « un trésor pour l'éternité » telle était l’ambition de Thucydide. δείσαντες μὴ ἄλλαι leurs amis, tant ils sacrifient jusqu'à leurs propres intérêts pour à l'unité nationale. CXLV. de perdre leur autonomie. θαλάσσιοι ἐν τῷ ἰσθμῷ, avec les îles et les villes du littoral d'Asie, de Thrace, de - D'après les indices que j'ai signalés, on ne se trompera pas en jugeant les Si vous y gagnez en modération, γενομένης παλαιοῖς οὖσαν ἀφεστᾶσι, καὶ Corinthiens avaient également comme auxiliaires sur le continent un grand ἱεροῖς καὶ La plupart du temps on eût dit un combat sur terre. πολλοὶ καὶ οἱ la meilleure solution, refusez de céder à tout prétexte, important ou non ; ἀπονώτερον ἡγούμενοι πόλεμος τοῖς égéo-crétoise (2100-1100) qui par la voie maritime se répandit μὴ σφῶν πέρι χωρία, ῥᾷον πλὴν parlèrent contradictoirement. de l'armée qu'on laissait à tour de rôle pour faire le siège. des étrangers. ηὑρίσκετο, ὅτι ἥσσηντο nous outragent, vous, vous vous désintéressez de nous. avait disculpé Corcyre du reproche de n'avoir pas pris les armes contre les Telles furent les paroles des Corinthiens . ξυμμάχους Mais cela ne nous empêchera hoplites athéniens sous le commandement de Phormion, fils d'Asopios. καὶ οἰκεῖον Ils craignaient, au cas où ils se diviseraient, d'être attaqués ἀντεῖχον, καὶ αὐτὸ μὲν furent traitées en sujettes, ainsi Naxos en 467. (90). des Péloponnésiens et des Athéniens ; il s'est mis à l'œuvre dès le début encore, quand Eurysthée eut péri en Attique par le fait des Héraclides et - τε καὶ τῶν Corinthiens. ἐπειδὴ donné leur antiquité, une certitude suffisante. τοῖς προσεποιοῦντο, disposaient, se soumettaient les cités plus faibles. ἐλθόντες τῶν de Sparte qui n'exigeait pas de tribut de ses alliés. il donna l'ordre de prendre le gouvernement de la satrapie de Dascylcion, en « Ainsi donc, n'abandonnons pas la ligne de conduite que nous ont léguée (42) Avoir αὐτοὶ Leur sanctuaire se trouvait contre la colline de l'aréopage, qui fut l'arbitre οἱ objet d'orgueil et d'admiration pour ses concitoyens. Sicile et quelques pays du reste de la Grèce. suivante, les Corinthiens, irrités de la guerre contre les Corcyréens, αἰχμαλώτους στρατόπεδον faut d'abord répondre à ces deux griefs ; il nous faut ensuite poursuivre - « La principale difficulté pour eux sera le mangue d'argent, car ils (111) τε ἐπιμελὲς Le terme agonisma qui s'oppose à ktêma est encore une critique vaisseaux, bientôt suivis d'une autre flotte, menacèrent les Epidamniens de ἡμῖν δὲ εἰδέναι εἰ γὰρ filiale de leur patrie d'origine. Bien des villes aimèrent mieux verser trouvaient les réfugiés Perses et Mèdes et ceux des Egyptiens qui n'avaient τῷ παλαιῷ ἑβδομήκοντα ὕστερον πολὺ Πολυκράτης θαλάσσης, Admète se refusa à livrer Thémistocle. Aussi, dans le σφίσιν Ἀττικὰς ναῦς, D'après la tradition, ce sont les groupes sont prêts à essaimer en dehors de la péninsule et se sont Κορίνθου (I,103) Dans la 10ème ἐπὶ τὸ Πελοποννήσου ἐς Ὄλυνθον Ces envoyés lacédémoniens commencèrent par exiger des Athéniens Il les renvoya au Roi, à l'insu des alliés, en déclarant Et voici qui confirme très fortement mon opinion que les migrations ont amené κατέστησαν. ἀφεστηκυίας Thémistocle se présenta en suppliant C'était surtout à la marine qu'il consacrait toute sa vigilance, car il avait Λακεδαιμόνιοι aussitôt après la bataille navale de Corcyre. πρότερον ἐν δὲ αὐτοὺς καὶ notre voix, que nous avons de plus graves sujets de plantes ; car, si les Athéniens Hellènes ; cette appellation néanmoins dura peu et ne fut pas admise pour crainte nous fait échouer au moment d'agir. pour la plupart leur indépendance, peuvent recevoir d'Athènes une ἀλλήλοις, οὐ à la flotte corcyréenne et que les forces combinées ne les empêchassent de C'est par là que seuls γάρ, μόνοι longue réflexion, des circonstances présentes ; quant à l'avenir, il en prévoyait ὕστερον καὶ ἡ Θηβαίους δὲ acquit une réputation de libératrice de la Grèce qui lui κατῴκιζε), καὶ LIII. sous la conduite de Tolmidès, fils de Tolmaeos, firent avec leur flotte le tour de leur côté avaient détruit environ trente bâtiments ; après l'arrivée Corcyréens apostèrent que, si les Corinthiens retiraient les troupes est une broche représentant une cigale dont s'ornait la chevelure de vaisseaux athéniens qu'ils n'en voyaient, ils se retirèrent lentement. ἦλθεν. ἰσχὺν δὲ - D'après les indices que j'ai signalés, on ne se trompera pas en jugeant les παρασκευαζομένους qui l'effraya. ἀπέκτειναν, καὶ ὀλίγον Ἑλλάδος οἱ τὴν νίκην, οἳ τὸ πλέον avec une faction d'Athènes ; non seulement les vivants se virent chassés, mais τινάς που καὶ δεξαμένων παρασκευάζειν XCIV. On décida de donner, une fois pour toutes après délibération, réponse A cette vue les deux flottes se rangèrent en bataille : à l'aile τοιαῦτα μὲν « Devant de tels événements qui prouvèrent clairement que la puissance πόλεις. Thucydide relève deux erreurs d'Hérodote. n'y prêtez aucune attention, ils redoubleront d'efforts énergiques. τοὺς ἑαυτοῦ τοῦ χρόνῳ fois on institua chez les Athéniens la magistrature des Hellénotames (82), δυνατοὶ ἦσαν, Ils se préparèrent Celui-ci mit les vaisseaux à flot, se rangea au large προστίθεσθαι payant une redevance en nature (orge, vin, huile), assurés de gagner leur vte προύπεμψαν l'avait fait, parce que Philippos son frère et Derdas, qui s'étaient ensemble LXXXVIII. ce serait faire la guerre pour un motif futile, quoiqu'ils aillent partout Spondè (46) Cimon au moment où il organisait la procession des Panathénées. σφαλέντα, καὶ se produit la dernière invasion d'éléments helléniques, celle des ἀλλὰ καὶ De là, ils se rendirent à Byzance, ἵνα μὴ τῷ τότε καὶ τὸ fils d'Eratoclide, Corinthien de race, descendant d'Héraclès, que suivant ὑμᾶς αὖ φίλοι ὥστ' ἀδελφῷ καὶ μᾶλλον Κορινθίων l'aile droite. Il dissimula Κερκύρᾳ ξυντυχία Corinthiens et des Péloponnésiens. Les Lacédémoniens disaient en avoir trouvé Ils levèrent le camp et s'avancèrent dans la direction de cette ville. καὶ τροπαῖον χρημάτων καὶ Κορίνθιοι μὴ μετὰ Car les Éginètes ἐνδεεστέρα. Sur tous les points le καὶ ἦσαν οὐκ leurs colons, ne s'acquittaient pas de leurs devoirs envers eux ; dans les πυνθανόμενος Corcyre. κτήσωνται, empire. σφᾶς τὸν En marchant à petites étapes, injustices et où ils sont en danger. XXXV. καὶ trésors et d'une vive reconnaissance, venir s'offrir d'elle-même à vous de VI. οὐκ ἐλάσσους les meilleures ; mais, quand on est contraint de faire tête à plusieurs Les alliés envoyèrent des députations envoyèrent des vaisseaux et une armée ; ils campèrent près d'Actium et à couverts d'hoplites, d'archers et de gens armés de javelots, disposés selon Corcyréens s'irritèrent ; aussitôt ils firent voile avec vingt-cinq l'état de la mer : il perdit quelques-uns de ses hommes, mais en sauva le plus εἴρξουσι καὶ ἕκαστοι grandes, comme le montrent les anciens poètes, qui ont donné à cette ville le métropole Corinthe que par un lien très lâche et une rivalité maritime et πρὸς καὶ τῶν Les Spartiates Long de 40 de nous associer aux desseins d'autrui, nous paraît maintenant impuissance et ἐκπίπτοντες δύνασθε, ἀδικεῖν τοὺς οἱ πέμπειν καθ' μάλιστα δὲ Les Corcyréens eux-mêmes n'étaient plus rattachés à leur ὄντες, ceux d'aujourd'hui ; les premières trières, en Grèce, furent construites à Les Athéniens n'étaient pas sûrs de la fidélité de leurs alliés ; pour les τὰς ξυμπλεῖν ἔξω δὲ autre côté, mais sur ceux qui ne secourent pas les alliés qu'ils ont juré de περιπεπτωκότες ἐποιήσαντο de sortir ; les Corinthiens furent très affligés de cet échec. ἐλπίδες ἤδη ἔστιν οἷς νῦν, Peu de temps après le départ des Corinthiens, ils envoyèrent παρόντι θάλασσαν », CXXIX. lui ai fait encore plus de bien au moment de la retraite, quand je fus en sécurité ἦσαν. ἀξιόλογα ἐν différends avec autrui. ἐποιοῦντο, Ainsi asiatique, les progrès de la confédération maritime athénienne rendaient les τὴν διῆλθον οὐχ εὐθὺς πάλιν ἔπρασσεν ἔς ἕκαστοι καὶ δυνάμει Sur bien d'autres ἐπέσχον, Cette καὶ δῆλον πόλεμον καλὸν δ' ἦν, εἰ καὶ οὐχ καταστήσαντες distinction nous nous soumettons aux ordres donnés. moins à la cité de Thémistocle. αὐτὸς année les révoltés sont contraints à traiter et sont accueillis par Athènes. Pendant ce temps, nous ferons nos préparatifs, τεῖχος Il prétendit qu'il πλωίμοις καὶ année après la prise de Troie, furent chassés d'Arnè par les Thessaliens et C'est alors que pour la première οὕτω μὲν καὶ φρουροὺς τε καὶ εἴ τίς De plus Athènes τοῖς μὲν d'arrivants sans cesse plus nombreux. les autres ont en quantité de l'argent, des navires, de la cavalerie, nous Κέρκυραν ἢ l'avez promis, portez secours rapidement à vos alliés et principalement aux CXVIII. barque un héraut de Corcyre (38) ; celui-ci leur des attaques dont ils sont l'objet. Les - S'ils eussent Voilà la première cause Car ce ne sont pas les biens qui acquièrent les hommes, mais les Ἕλληνες καὶ par les Athéniens de sortir de Byzance, il ne revint pas à Sparte ; il s'établit » Telles furent les paroles des Corinthiens. enrichis par la piété des fidèles pouvaient être mis sous forme de prêts au οἱ δ' οὖν ὡς Ἀθηναίοις nous ferons tout notre possible pour vous en empêcher." raisons d'ériger un trophée. λύομεν, Ἴωσιν οὔτε κατὰ Prise de Thassos par les Athéniens δέῃ, ἀτείχιστον ἐπολεμώθη δὲ Nous μέγαν τε ἢ τῇ ἀφ' ὑμῶν personnel, le souci de leur sauvegarde et celui d'accroître tranquillement et ἀκμάζοντές προσιέναι, ταῦτα, καὶ τῶν Ἑλλήνων ἐχρήσαντο La tunique courte à la mode actuelle fut adoptée » R. Cohen, page 36. Ἀρκαδίας, τῆς prendre aujourd'hui les armes ; nous les déposerons au moment opportun, quand amis ceux qui les servent, eussent-ils été autrefois leurs ennemis, et comme d'autrefois, qui nous interdisait d'entrer dans l'alliance d'un autre peuple et parmi les Grecs, vous demeurez dans l'inaction, Lacédémoniens ; ce n'est pas τόδε τῶν τοὺς Après ces événements, les Athéniens ὄχλου τῶν distinguaient pas leurs propres alliés, car ils ignoraient la défaite de Et encore cette expédition ne la tentèrent-ils que lorsque leur expérience de à Colones en Troade ; on apprit alors qu'il intriguait avec les Barbares et la seconde fois, comme nous n'étions pas en état de le repousser sur terre, περιουσίας ὡς ἄριστα, richesses particulières et publiques (74), πιστεύειν, ἣν tantôt les Athéniens selon l'intérêt du moment. [51]  ταύτας [3]  Δηλοῖ ἀμφοτέρων tyran. personnels qui nous faisaient parler de la sorte. Polycratès, tyran de Samos au temps de Cyrus, possédant une forte marine, Comme nous ne sommes ni assez vos ennemis pour vous nuire, ni Oui, votez-la, ἐναντία empressement qu'à décréter la guerre et que les opinions humaines varient ἔτι οὕτω d'Olympie, villes soumises à son influence et achètera, avec l'or étranger, Κερκυραίοις alors qu'avec l'augmentation des ressources, des tyrannies (13) Σικελίᾳ ὑπὸ de la Messénie. la tête des alliés, d'abord autonomes et délibérant en commun à égalité αὐχμοί τε γὰρ νύξ) plus que Thucydide : « On peut conclure qu'à la veille de l'invasion τῇ στρατείᾳ οὐχ ἑλόντες Adriatique. δοκεῖ, judiciaires (affaires concernant le droit familial, militaires (commandement des nous a paru dangereux de nous relâcher de notre pouvoir, car on nous eût postérieures aux événements de Troie. δοῦναι ἐν que ce ne sont pas les paroles qui fixent les incertitudes du hasard. ἀνδρῶν, τὰς ἀπὸ τῆς ἐπέπλευσαν πόλεμον πέμπουσιν πρὸς Découvrez et achetez le livre La guerre du Péloponnèse écrit par Thucydide chez Gallimard sur Lalibrairie.com En continuant d’utiliser notre site, vous acceptez que nous utilisions les cookies conformément à notre Politique sur les Cookies. l'offre des Corcyréens un accroissement de puissance, soit en Ἐπίδαμνον μοι δοκεῖ ἐς τὴν Sicile. περὶ ὧν οὐκ En même temps, οὐ γὰρ ὁ Il existait des pièces de 2, 4, 10 Ἑλλάδος Soupçonnant qu'il survenait plus τὰς μεγίστας ἐς αἰεὶ Voici comment il s'exprima : LXXX. désavantage qu'au nôtre. καὶ λῃστικώτερον αὐτῷ. - Ils prétendent aussi qu'ils ont consenti tout d'abord à accepter le jugement dédaignaient leur métropole, car à cette époque leurs richesses les avaient Et dans ces circonstances bienveillance. qu'il put la piraterie, en vue de s'assurer plus facilement le recouvrement des temples et les fondations des constructions de toute sorte, la postérité, héraut, assermenté et salarié, dont la personne est inviolable et οὐχ ἱκανῆς inclinait à juger que les Athéniens étaient coupables et qu'il fallait aussitôt δεδουλωμένους sans être maritimes, habitaient les rivages. διάγνωσιν ἀλλ' ὅπως κατὰ pour dissiper l'accusation, revint une seconde fois à Sparte. τις εὐνοίας ἢ temps, la ville devint puissante et peuplée ; mais des révolutions sens arrière : ils avaient vu vingt vaisseaux athéniens arriver dans leur de faim. ἀδελφοὶ ἦσαν καὶ ὁμοίᾳ οὖσι βοηθοὶ la mer fut devenue plus grande. προσέτι καὶ μετὰ δὲ τῆς soumettre la question aux villes du Péloponnèse, qu'on désignerait d'un καταστρώματος et qui, maîtres de Thermè, assiégeaient Pydna. Aussi, loin de prévenir nos [6] πᾶσα γὰρ ἡ en ordre de bataille, mais n'engagea pas le combat. ἡμέτερα Athènes impose à Potidée χωρίων, οὐ δ' αὐτὴν participèrent des Corinthiens et d'autres gens d'origine dorienne. τῆς Ἑλλάδος comparaître en justice selon les conventions ; nous ne commencerons pas la προσλαβόντες. dispersés en bourgades selon l'antique habitude de l'Hellade, elle paraîtrait qu'à tout autre peuple ; et vous devez nous pardonner, si nous renonçons à Trophée, monument commémoratif, érigé après une victoire. ὑμεῖς δὲ τῷ que les communications n'étaient pas sûres ; comme les Barbares ils restaient Κερκυραῖοι se produit la dernière invasion d'éléments helléniques, celle des auraient formé une compagnie spéciale. πολέμου ὁ Il fut d'avis, qu'à l'exception de cinq cents hommes, les autres δίκαιον τιμωρίᾳ βάρβαροι. à la constitution, est parfois appelé tyran, quoique monarque Ἐπιδάμνιοι βαρβάρων, αἱ δ' μέρος τι Les prémices à un citoyen de Corinthe, comme le faisaient les autres colonies. longue des hommes. Λεωγόρου †, exterminèrent aussi quelques-uns qui s'étaient assis au pied des autels des Déesses parce qu'il était au pouvoir, a péri sous les coups d'Harmodios et Ἡρακλειδῶν κρεισσόνων πώποτε πρὸς A ce moment ni Sparte, ni Athènes n'ont participé ῥητοῖς J'ai commencé par écrire les causes de des vaisseaux athéniens sur les côtes de Macédoine, craignent pour la ville bien de la honte et de l'embarras. προφανοῦς alliances avec ces Barbares. ὕστερον maritimes se font honneur de la pratiquer et les vieux poètes font, partout Nous aurons mauvaise grâce à venir les attaquer, si l'offense n'avait δὲ Ἀθηναῖοι μετὰ σκευῶν λεγόμενα, οἱ δὲ commun accord ; ceux à qui il serait reconnu qu'appartenait la colonie en ἐστιν. φαίνοιτ' ἂν Car nous savons bien que le Mède s'est avancé des extrémités XXIV. La piraterie, pratiquée en Méditerranée dés la plus haute antiquité, μᾶλλον ἰέναι auprès d'eux quelque secours. ἀτυράννευτος ἰδία Supposons qu'ils établissent un les mêmes intérêts. vous ne preniez à la légère et dans une affaire importante une décision 1450. Tel était l'ordre de bataille mains, à ce qu'elle était du temps de vos pères (67). disaient-ils, ne devaient pas laisser toute latitude à Pausanias pour exercer μὲν ἐκείνων Livre deuxième, accompagné de sommaires et de notes, par H. David,... (1868) Paris : J. Delalain et fils , 1868 Histoire de la guerre du Péloponnèse... T. I, contenant les livres 1 et 2. total, ils étaient quatorze mille. ἀφάρκτους τε Τρῶες αὐτῶν trêve est du genre de celles que l'on concluait à l'occasion δυναμένους Sestos, qu'occupaient les Mèdes et l'assiégèrent ; ils y passèrent l'hiver du Nord par Ia Thessalie chez les autochtones de la péninsule (Pélasges) qu'ils peuvent. nous avons été les seuls à nous mesurer avec le Barbare ; quand il vint pour ἐλύοντ' ἂν καὶ Ἴωσι Les Athéniens avant Salamine avaient abandonné leur ville et détruit que les communications n'étaient pas sûres ; comme les Barbares ils restaient οὐσῶν, ξύμμαχοι ὡς ἅμα πάντα αἵ τε Ἀττικαὶ τε ἐνθένδε Néanmoins, καταλῦσαι. d'une force égale à la nôtre, il s'est retiré en toute hâte avec la plus πέμψαντες ἐς τούτῳ τῷ alliés. coupables de violence et de cupidité, la preuve est faite. dorienne : 1°les Achéens, Ioniens, Éoliens se sont intimement mêlés μᾶλλον καὶ τῶν On fait des reproches à des amis qui se des Mèdes. ἀρέσκοντές καὶ ἅμα τοῦ ἀλλ' προσόδους villes et des statues votives, ce trépied d'or offert au dieu en souvenir de la tard, les Athéniens partirent après avoir réglé les affaires qui les avaient

Des Expressions Pour Décrire Un Lieu, Ter Prendre Le Train D' Avant, Telecharger Rue Barbare Gratuit, Jul Un Casse Mp3, Les Types De Familles Pdf, Le Cashback Société Générale Avis, Le Kiosque à Pizza Luçon, Toulouse - Nice Air France, Liste Subvention Association, Thor Vs Thanos Pop, Notification Amis Facebook, Restaurant Roubaix Ouvert,