détroit d'ormuz géopolitique

« Les dernières opérations montrent d’ailleurs que la stratégie de Téhéran est d’abord de montrer les dents sans jamais commettre l’irréparable qui risquerait de mettre le feu aux barils », fait observer Thierry Coville. « Le détroit d’Ormuz : verrou stratégique d’importance mondiale », in Géopolitique. L’étroitesse du détroit (jusqu’à 34 miles marins au point le plus réduit), ainsi que le peu de profondeur des eaux territoriales iraniennes font que les bateaux circulent dans un couloir entre les îles omanaises de Quoin et Ras Dobbah, avant de transiter par un chenal entr… Les détroits. NONJON, Alain. « En 2018, près de 21 millions de barils sont passés par là quotidiennement, ce qui représente environ un tiers du pétrole exporté par voie maritime et un cinquième de la production mondiale. Ressources d'hydrocarbures La ressource quasi exclusive du golfe Persique est le pétrole. Les tensions entre les États-Unis et l’Iran ont ravivé les craintes ces dernières semaines, d’une fermeture du détroit d’Ormuz. Arraisonnements de navires et sabotages, actes de piraterie et drones abattus, invectives et menaces d’escalade armée : depuis le mois de mai, le détroit d’Ormuz défraye la chronique géopolitique et se signale sur les cartes comme l’un des points les plus à risques de la planète. Le détroit d'Ormuz, au débouché du Golfe persique, entre la péninsule arabique et l'Iran, c'est le passage obligé pour un tiers du commerce mondial de pétrole, mais c'est aussi le premier terrain de confrontation, quand les « Le détroit d’Ormuz : verrou stratégique d’importance mondiale », in Géopolitique. Le détroit d’Ormuz est l’unique voie de passage maritime entre le golfe Persique et l’océan Indien, c'est pourquoi ce passage sensible demeure sous haute surveillance.Au début, les Britanniques l’ont contrôlé jusqu'à l’année 1971, date à laquelle ils se sont retirés du golfe Persique. Cependant, il convient aussi de noter que cet accroissement du trafic va de pair avec une augmentation des risques d’accidents et notamment de marées noires qui coûtent si chère au portefeuille des compagnies mais aussi à leur image de marque. Dès lors, la stratégie de Téhéran se résume en une formule : “si l’on ne peut plus exporter notre pétrole, plus personne ne le pourra” », décrypte Vincent Eiffling. Ainsi, l’Organisation Maritime Internationale (OMI), membre des Nations unies, estime aujourd’hui que « les transports maritimes internationaux assurent environ 80 % du commerce mondial». Le Golfe arabo persique, un des principaux ravitailleurs du système énergétique mondial, sert en même temps de gigantesque base militaire flottante de l’armée américaine, qui s’y ravitaille à profusion, &agrav e; domicile, à des prix défiants toute concurrence, auprès de ses protégés pétromonarchies. Certes, tous les experts s’accordent à dire que la marine iranienne ne ferait guère le poids face à l’armada de la Ve flotte américaine basée dans le Golfe en cas de conflit ouvert. ↑ Le détroit d’Ormuz, le verrou géopolitique de toutes les peurs. Vous êtes connecté(e) automatiquement pour 24h. Elle n’est  entrée  en vigueur qu’en 1994 (à ce jour, les États-Unis, avec d’autres pays telle que la Turquie ne l’ont pas ratifié). Le détroit d’Ormuz, le verrou géopolitique de toutes les peurs mercredi 2 mars 2011, par Alain NONJON Alors que le Moyen-Orient traverse une période instable et que les prix des hydrocarbures s’envolent, il est utile de se pencher sur le détroit d’Ormuz. (B2) Au large de l’Iran, les frégates danoise et française continuent d’exercer leur vigilance dans le détroit d’Ormuz et le Golfe persique. En dépit de cette géopolitique élargie, sinon distendue, il demeure que le Détroit d’Ormuz borde les eaux iraniennes, Téhéran conservant un accès privilégié à cet espace qui demeure un verrou potentiel aux ressources pétrolières les plus importantes du monde. Le détroit d'Ormuz, un passage maritime stratégique. Mais ce phénomène de piraterie n’est ni nouveau ni localisé dans cette partie de l’Afrique. Dès lors, la multiplication des liaisons maritimes a apporté une très grande liquidité aux marchés des matières premières avec de nouveaux consommateurs et de nouveaux producteurs. En dépit de cette géopolitique élargie, sinon distendue, il demeure que le Détroit d’Ormuz borde les eaux iraniennes, Téhéran conservant un accès privilégié à cet espace qui demeure un verrou potentiel aux ressources pétrolières les plus importantes du monde. « En réalité, les tensions ne cessent de monter depuis le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien », explique Thierry Coville, chercheur à l’institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). 22 juillet. Le détroit de Malacca est une véritable porte stratégique pour l’approvisionnement de la Chine, du Japon et de l’Asie en général en gaz et en pétrole en provenance du Moyen-Orient ; il existe de plus des projets de contournement et notamment via les détroits de la Sonde et de Lombok. Pour les pays producteurs de la région, il est donc essentiel que le détroit d’Ormuz reste ouvert et sécurisé : grâce à lui, l’Arabie saoudite écoule près de 7 millions de barils par jour (b/j) ; l’Irak, 2,5 millions b/j ; le Koweït, les Émirats arabes unis et, jusqu’à une date récente, l’Iran, 2 millions de b/j ; le Qatar, 1,5 million b/j. Le dernier épisode en date, l’arraisonnement le 19 juillet par la marine iranienne du « Stena Impero », un tanker suédois battant pavillon britannique, mobilise les chancelleries occidentales qui tentent, pour l’instant sans succès, de faire baisser la pression dans la région. Atlas des 160 lieux stratégiques, Paris, Ellipses, 2018 Le détroit d’Ormuz est, depuis l’Antiquité, un haut lieu du commerce international. Cela l’est tout autant pour les pays dont l’économie est largement dépendante d’un approvisionnement régulier en pétrole. Les détroits, un enjeu géopolitique. Source : Proche & Moyen-Orient, Richard Labévière, 11-02-2020 La dernière provocation américaine d’un soi-disant « plan de paix » israélo-palestinien – qu’il faudrait plutôt qualifier, selon Guillaume Berlat, de « plan de guerre » – ravive les tensions récurrentes dans le Détroit d’Ormuz, véritable couloir stratégique. Or, les exportations d’or noir représentent 80 % des exportations du pays et près de 50 % de son budget. Quatre navires sont victimes de « sabotage » dans les eaux émiriennes. 19 juillet. C’est une zone sur-militarisée, extrêmement surveillée et tout à fait stratégique pour l’économie mondiale : 20% du pétrole consommé à l’échelle du globe y … Le détroit d’Ormuz est l’unique voie de passage maritime entre le golfe Persique et l’océan Indien, c'est pourquoi ce passage sensible demeure sous haute surveillance.Au début, les Britanniques l’ont contrôlé jusqu'à l’année 1971, date à laquelle ils se sont retirés du golfe Persique. le détroit d’Ormuz avec le golfe d’Oman, autre mer bordière de cet océan. Ce passage en forme de chicane qui sépare la péninsule de Musandam, territoire du sultanat d’Oman, de la baie contrôlée par le port iranien de Bandar Abbas, s’impose comme une voie incontournable pour les super tankers qui rallient le golfe persique au golfe d’Oman et, au-delà, l’océan Indien. Ils y discutent alors les règles valables pour 60 ans qui garantissent à l’un un approvisionnement continu en pétrole et à l’autre une stabilité régionale doublée d’une sécurisation des convois d’or noir en route vers les Etats-Unis. ↑ Après l’attaque au drone, l’Arabie saoudite s’efforce de faire redémarrer ses installations pétrolières. C’est dire si cet endroit est au cœur du commerce international de l’énergie », détaille Seltem Iyigün, économiste basée en Turquie pour l’assureur crédit Coface. Le détroit d’Ormuz est situé au débouché du Golfe arabo-persique, entre Iran et Oman. « Chaque jour, près d’une centaine de pétroliers géants traverse ainsi ce couloir placé sous la double souveraineté d’Oman et de l’Iran mais où la libre circulation est, en théorie, garantie par une convention des Nations unies », précise le géographe Bernard Hourcade, directeur de recherches émérite au CNRS. LA CRISE DU CORONAVIRUS RÉVÈLE UNE TENDANCE DE FOND, NICE SERA LA PREMIERE « SAFE CITY » DE FRANCE. Ou, comme le suggère Bernard Hourcade, parce que « le détroit d’Ormuz est redevenu un détroit local, élevé au rang de mythe lors de la guerre Irak Iran dans les années 1980, mais qui a perdu depuis son importance vitale dans le circuit mondial du pétrole » ? Le nom du golfe Persique restera à jamais « Golfe Persique », et si certains croient pouvoir viser lidentité et la place du peuple iranien, ils se trompent énormément. Le détroit d'Ormuz est un détroit reliant le golfe Persique au golfe d'Oman qui doit son nom à l'île iranienne Ormuz, située au sud-est de Bandar Abbas. Le détroit d’Ormuz est, depuis l’Antiquité, un haut lieu du commerce international. Ensuite, les États-Unis ont pris le relai en plaçant une base en Iran. ↑ Le détroit d'Ormuz est le point de passage du pétrole le plus. Les détroits des Dardanelles ou d'Ormuz sont ainsi restés célèbres dans l'histoire. En relais des Français Le Danemark prend ainsi la suite des Français, à l’origine de la mission (lire : L’opération dans le détroit d’Ormuz … MER ROUGE et DETROIT D’ORMUZ Arabie Saoudite et EAU… Par Richard Labévière. Les Etats-Unis imputent à l'Iran les attaques contre deux pétroliers, dans le golfe d'Oman, près du détroit d'Ormuz. D’autant qu’un blocage même partiel du détroit serait lourd de conséquences. Pour l’instant, l’impact reste modéré. Un enchaînement de crises. Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire. Le détroit de Panama est un couloir historique de transport ; il est appelé à devenir une zone d’intérêt avec l’exportation du gaz américain vers l’Asie ou l’Amérique du Sud. Ils sont aussi sources de revenus pour les pays qui en sont propriétaires et constituent aujourd’hui de véritables verrous du commerce maritime mondial. Une situation qui s’explique par la place vitale qu’il occupe dans le circuit commercial du pétrole, sur fond de tensions entre l’Iran et les États-Unis. Ce détroit hante les adeptes de la géopolitique — fiction en mal de scénarii tragiques : dans le premier volume de Blake et Mortimer il est déjà question du détroit d’Ormuz et d’une arme absolue mais on ne parle pas de pétrole. LA RÉALITÉ VIRTUELLE (VR) FAIT SON ENTRÉE AUX URGENCES, COMMENT LES HISTOIRES PEUVENT AIDER LE CHANGEMENT SOCIAL, « LES GNOUS ET LES ÉLÉPHANTS » UNE FABLE DU MANAGEMENT, PAR XAVIER DUPONT, INSTITUT SAPIENS : 7 PROPOSITIONS POUR SAUVER NOS ENTREPRISES, DÉMONDIALISATION ? Le Golfe est ainsi une interface entre ses deux rives, tantôt réunies, tantôt opposées. Sources de convoitise, les détroits en font partie car ils permettent un contrôle aisé des flux de matière les traversant. De plus, les bateaux et leurs cargaisons, comme souligné plus haut, sont à présent de grande valeur et très convoités ce qui a augmenté le nombre d’actes de piraterie dans certaines régions du globe. La flotte mondiale de transport de marchandises est en constante augmentation depuis la seconde moitié du siècle dernier du fait de l’intensification du trafic maritime et de la généralisation des échanges. «Le détroit d’Ormuz représente aujourd’hui 1/5e de la consommation mondiale. Les détroits de Malacca et de Singapour, points de passage très fréquentés entre Pacifique et océan Indien, sont devenus cruciaux pour les écono-mies du Japon, de la Chine et de l’ASEAN, pays très dépendants des mouvements de pétrole et du commerce maritime pour leur développement économique. À Jérusalem, une commémoration de la Shoah sur fond de dossier iranien, Les États-Unis reconnaissent onze blessés après les représailles de l’Iran, Iran, l’incontournable et contesté Ali Khamenei, © 2020 - Bayard Presse - Tous droits réservés - @la-croix.com est un site de la Croix Network, Entre le pape et la Curie, une relation particulière, Emmanuel Macron positif au Covid-19 : télétravail obligatoire pour l’exécutif, L’œil du Kremlin au cœur du gouvernement américain, Nicolas Sarkozy, un ancien président face à ses juges, Canicule : le rafraîchissement arrive enfin par le nord-ouest, Cynthia Fleury : « Ne pas soutenir le soin, c’est ruiner la solidarité », Courances, un « jardin d’eau » sans cesse réinventé, Venezuela : succès mitigé pour Juan Guaido face à Nicolas Maduro, Venezuela : la riposte de Juan Guaido au gouvernement, Les membres du Parti communiste chinois ne sont plus les bienvenus aux États-Unis, Royaume-Uni : Boris Johnson à la tête d’une équipe plus consensuelle, La Berlinale reportée, menace sur les festivals en 2021, « Cash investigation » sur France 2, sous-traitance dérangeante dans les services publics, En image, le quotidien oublié des familles face à la maladie mentale, Les médias rendent hommage à Valéry Giscard d’Estaing, À Rome, la messe de la nuit de Noël aura lieu à 19 h 30, Le Nigeria sanctionné par les États-Unis pour entraves à la liberté religieuse, Pour l’Église, l’accueil des migrants est un impératif moral, À Valence, des salariés du Diaconat protestant dénoncent des « pressions managériales », INFOGRAPHIE - Crise États-Unis et Iran : l’escalade des tensions en 12 dates clés. Sans pouvoir prévoir pour autant l’évolution des prix, mais en supposant que ceux-ci restent élevés après les récents accords OPEP/Non-OPEP, il y a fort à parier que la flotte mondiale devrait s’accroître dans les années à venir. Mais le blocus imposé depuis des mois par Washington a provoqué un effondrement économique du pays conduisant le régime à passer à une phase plus offensive », poursuit Thierry Coville. Le détroit d’Ormuz qui relie le golfe Persique au golfe d’Oman se trouve actuellement au cœur des tensions entre Iran et États-Unis. Un bras de mer d’à peine 40 km dans sa largeur la plus grande – un peu plus que la distance séparant Calais de Douvres – devenu le théâtre privilégié des tensions qui opposent Washington et Téhéran. Un espace de conflits. Le Danemark prend ainsi la suite des Français, à l’origine de la mission (lire : L’opération dans le détroit d’Ormuz refait surface. Londres arraisonne un pétrolier iranien au large de Gibraltar. Après avoir qualifié de « provocateur » ce dernier appel britannique, l’Iran participe à une réunion – « constructive », selon Téhéran – avec les autres signataires de Vienne pour tenter de sauver l’accord nucléaire. Relèves de navires à l’appui. La troisième partie, plus géopolitique, montre comment le détroit d’Ormuz est perçu comme un outil de coopération par le régime iranien, notamment en direction des puissances asiatiques qui entretiennent toutes d’excellentes relations avec Téhéran (tout particulièrement l’Inde, la Chine, le Japon, les Corée, l’Indonésie et la Malaisie). Chacun d’eux a sa spécificité et appelle une discussion sur les enjeux géopolitiques présents et futurs de l’énergie. Le Pentagone a annoncé vendredi 3 janvier avoir tué le général Ghassem Soleimani, homme fort de l’Iran... Iran - États-Unis : notre dossier spécial sur la crise au Moyen-Orient, Au Moyen-Orient, la normalisation sans paix, « Avec l’Iran, préserver la possibilité d’une relance », En Iran, une mystérieuse série d’« explosions », Sanctions contre l’Iran : la bataille diplomatique s’intensifie, Afghanistan : « L’union nationale est sérieusement mise à mal ». À l’image des Etats-Unis, nouer des partenariats avec les propriétaires des détroits est donc devenu clé pour s’assurer un transport continu. d’importance mondiale », in Géopolitique. Washington annonce avoir détruit un drone iranien. Comme le souligne l’OMI, la flotte mondiale a augmenté dans les mêmes proportions avec une prédominance pour les vraquiers. L’invention au milieu des années 50 du conteneur, un moyen de transport standardisé et permettant d’acheminer une cargaison importante, a dopé ce trafic. Elle aurait en effet contribué à apaiser les tensions de navigation dans le détroit d’Ormuz, rapporte l’agence Ritzau, reprise par plusieurs médias danois. Washington et Riyad incriminent l’Iran, qui dément. Accueil; Les auteurs; A propos de ce blog ; mercredi 11 janvier 2012. « Le renchérissement du prix de l’énergie que cela provoquerait ne serait pas une bonne nouvelle alors que l’économie mondiale tourne déjà au ralenti », prévient Seltem Iyigün. La présence de nombreuses îles – dont celle d’Ormuz qui a donné son nom au détroit – et la faible profondeur des eaux territoriales iraniennes, les obligent à emprunter, à l’entrée comme à la sortie, deux chenaux très étroits – de deux milles nautiques (3,7 km) chaque, séparés par une zone tampon de même largeur –, mais suffisants pour permettre le passage de navires-citernes de plus de 300 000 tonnes. Le détroit d’Ormuz est la porte d’entrée vers les pays du Golfe et leurs ressources en hydrocarbure, Le détroit de Panama est un couloir historique de transport ; il est appelé à devenir une zone d’intérêt avec l’exportation du gaz américain vers l’Asie ou l’Amérique du Sud. Ce blog traite de géopolitique, des problèmes de relations internationales, de stratégie et des technologies qui s'y rapportent. Il s’agit du plus important point de transit au monde pour le pétrole, rappelle l’EIA américaine. À l’époque, les tensions entre les États-Unis et l’Iran s’accentuaient dans la région, avec des incidents contre des … Le canal de Suez est un cordon ombilical historique pétrolier et gazier entre l’Orient et l’Europe ; le canal a été doublé et ouvert à la navigation en 2015. Situé entre le golfe Persique et la mer d’Arabie, le détroit d’Ormuz est un site stratégique pour le transit du pétrole, transporté par porte-container. Les démonstrations de force autour du détroit d’Ormuz entre Américains et Iraniens, en 2012, -dont les grandes manœuvres navales du pacte atlantique du 16 au 27 septembre 2012, les manœuvres ICNMEX, avec la participation de vingt pays et une quarantaine bâtiments pour le déminage de la voie d’eau- révèlent rétrospectivement l’utilité du rôle prescripteur des Occidentaux pour leurs … Les Français à la manœuvre ). 13 juin. Le détroit d’Ormuz, dont le contrôle est partagé entre l’Iran et Oman, n’est pas qu’une zone de trafic. Détroit d'Ormuz : il se situe dans le golfe Arabo-Persique, au Moyen-Orient. Autrement (et c’est le cas du détroit d’Ormuz), le statut juridique des détroits et la liberté de navigation en leur sein, sont avant tout régis par le droit coutumier, qui n’est pas écrit, et depuis 1982, par la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer qui a défini ce statut. Qui est Mohammed Allawi, le nouveau premier ministre irakien ? La menace est à prendre au sérieux. Depuis l’Antiquité, le Golfe s’articule à l’océan Indien, à la mer Rouge et audelà à la - Méditerranée, grâce aux ports, mais aussi aux oasis des déserts par lesquels s’effectuent les échanges. La situation sécuritaire hautement instable de l’Irak à l’époque enterre le renouveau de ce projet qui, en 2017 fait à nouveau l’objet de discussions entre … Afin de saisir au mieux les tenants et aboutissants de la crise géopolitique - et géoéconomique - actuellement à l’œuvre en Méditerranée orientale, il convient de contextualiser cette dernière et de souligner, dans un premier temps, la profonde complexité des multiples crises ayant débouché sur celle qui se déroule actuellement. Ce rythme ne décroit guère avec le temps ; aujourd’hui encore, le trafic mondial continue de progresser en termes de volume transporté comme le souligne le rapport annuel de cette même organisation : On constate que le trafic a augmenté d’environ 25% en une décennie tout type de marchandises confondu. C’est aussi l’un des couloirs maritimes les plus stratégiques du monde. Géopolitique : Toute l'actualité. Il est placé sous la double souveraineté d'Oman et de l'Iran mais la libre circulation y est, en théorie, garantie par une convention des Nations unies. En effet, l’Asie du Sud-est, et en particulier le détroit de Malacca, reste aussi une zone de danger pour les navires s’y aventurant avec leur cargaison : il concentre aujourd’hui encore 42% de la piraterie mondiale. 28 juillet. De plus, la taille des cargos n’a fait que s’accroître avec le temps, bénéficiant ainsi d’économies d’échelles de plus en plus conséquentes et réduisant d’autant les coûts de transport. 3 janvier 2017 3 janvier 2017 Lucas MAUBERT Aucun commentaire Commerce Maritime, Détroits, Malacca, Ormuz, Panama, Suez. Carte du détroit d’Ormuz. Mais tous soulignent que l’Iran dispose de moyens militaires suffisants – notamment des bases de missiles sur la côte et une flottille de vedettes rapides – pour perturber durablement le trafic. 4 juillet. D’abord, les Américains vont se désengager du contrôle stratégique du détroit d’Ormuz, ça leur coûte cher et ils n’ont plus vraiment besoin d’y stationner deux ou trois porte-avions avec toute la flotte afférente, restrictions Alain Minc, dans Dix jours qui ébranleront le monde, imagine le bombardement par Israëldes centrales nucléaires iraniennes, décision inévitablement suivie du blocage du détroit par le coulage de trois pétroliers par les Pasdarans, avec réponse immédiate des Américains grâce à 4 (?) le détroit d’Ormuz. En dépit de cette géopolitique élargie, sinon distendue, il demeure que le Détroit d’Ormuz borde les eaux iraniennes, Téhéran conservant un accès privilégié à cet espace qui demeure un verrou potentiel aux ressources pétrolières les plus importantes du monde. Enfin, ces passages sont de puissants leviers de négociations pour les États qui en font usage et qui peuvent dès lors bloquer tout ou partie de l’approvisionnement. Le plus : une carte intitulée « Géopolitique des énergies dans le golfe Persique ». La logique militaire a toujours justifié de garder les détroits ouverts.

Lettre D'un Médecin à Un Confrère, L'amour En Solitaire Paroles, Mairie De Rennes Téléphone, Ati Radeon Hd 4200 Driver, Création Entreprise Bâtiment Rénovation, Séquence Français 5ème Moyen-age,