championnat de russie de football d2 équipes

Parmi les autres relégables, le Mordovia Saransk est battu à Tomsk (0-2) tandis que Krasnodar-2, le Ienisseï Krasnoïarsk et le Tekstilchtchik Ivanovo font tous les trois matchs nuls. Défait largement 3-0 à Vladivostok, le Fakel Voronej confirme quant à lui sa dernière place au classement[44],[45],[46]. Le Championnat de Russie de football (nom officiel selon le règlement de la saison 2012/2013 «СОГАЗ чемпионат России по футболу среди команд клубов Премьер-Лиги») est la division la plus haute du système des ligues de football de la Russie. Alors que le championnat entame une longue trêve hivernale de deux mois et demi jusqu'à la fin du mois de février 2021, le classement à l'issue de cette première partie de saison est dominé par le Zénith Saint-Pétersbourg, champion en titre, qui cumule 41 points en dix-neuf journées. Les autres résultats de ce tour voient quant à eux le Rubin Kazan s'imposer largement aux dépens du FK Oufa (3-0) pendant que l'Arsenal Toula et FK Khimki font match nul (1-1)[16]. Dans le bas de classement, le Ienisseï Krasnoïarsk enchaîne un onzième match d'affilée sans victoire après son match nul sur la pelouse du Fakel Voronej (1-1) tandis que le Tekstilchtchik Ivanovo connaît sa quatrième défaite de suite en étant largement vaincu à domicile par le Baltika Kaliningrad (1-5)[53],[54]. Marquant la fin de la première partie de saison, la dix-neuvième manche du championnat est marquée par le choc au sommet entre le Zénith Saint-Pétersbourg et le Spartak Moscou, qui s'achève par la victoire de cette première équipe (3-1) qui conforte ainsi sa première position[51]. Le leadership du championnat finit par changer de main à l'issue de la sixième journée, alors que le Zénith Saint-Pétersbourg connaît une deuxième contre-performance de suite en étant tenu en échec sur les terres du Lokomotiv Moscou (0-0) tandis que le Spartak Moscou s'impose face à l'Arsenal Toula pour prendre la première place (2-1). Derrière, le Neftekhimik Nijnekamsk ainsi que le duo Chinnik Iaroslavl-Tom Tomsk pointent respectivement à deux et trois longueurs du Baltika. À l'autre bout du classement, la victoire du Ienisseï lui permet de sortir de la zone de relégation aux dépens du FK Armavir pour la première fois depuis le quatrième tour[85],[86]. Le vainqueur de l'édition 2019/2020 est Zénith Saint-Pétersbourg. Championnat de Football de Russie 2013-2014 Première Ligue Russe 2013/2014. C'est la deuxième édition qui se déroule sous forme de championnat d'hiver, suivant le calendrier utilisé dans la majorité des championnats des pays d'Europe de l'Ouest. Le championnat se compose de seize équipes professionnelles qui s'affrontent chacune deux fois, à domicile et à l'extérieur, pour un total de trente matchs disputés pour chaque équipe. Le Lokomotiv Moscou et Sotchi sortent s'imposent également lors de leurs rencontres face au Rubin Kazan (3-1) et l'Akhmat Grozny (2-0) pour revenir à moins de trois unités des places européennes. Le championnat de Russie entre clubs de football amateur (russe : Первенство России среди любительских футбольных клубов), aussi appelé Treti Divizion (russe : Третий дивизио́н, Troisième division), est une compétition de football constituant le quatrième échelon du football russe, et sa plus haute division amateur [1]. L'opposition intradivisionnelle entre Khimki et le Torpedo Moscou s'achève sur une large victoire du premier, hôte de la rencontre, sur le score de 5 buts à 1. La journée suivante est quant à elle marquée par le match nul du Zénith Saint-Pétersbourg, tenu en échec par l'Oural Iekaterinbourg (1-1) tandis que le Spartak Moscou l'emporte sur la pelouse du Rubin Kazan (2-0) et revient à son niveau. Ces deux résultats profitent au FK Khimki, large vainqueur du Tom Tomsk (3-0), qui prend ainsi la deuxième position au Torpedo et revient à égalité de points avec le Rotor, qui conserve sa première place. Il constitue la seconde division du football professionnel russe et succède ainsi à la deuxième division soviétique. Un total de seize équipes participent au championnat, quatorze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent deux promus de deuxième division, le FK Khimki et le Rotor Volgograd, qui remplacent les relégués Krylia Sovetov Samara et le FK Orenbourg. Le quatrième tour est marqué par l'élimination de cinq équipes, dont trois face à des clubs de la troisième division, tandis que les deux autres sont vaincus à l'issue de confrontations face à d'autres équipes du deuxième échelon. La saison 1992 de Première ligue est la première édition de la deuxième division russe. Elle prend place du 25 avril au 1 er novembre 1992.. Cinquante-deux clubs du pays sont divisés en trois zones géographiques (Centre, Est, Ouest) contenant entre seize et dix-huit équipes chacune, où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur. En vertu de cette décision, le classement au moment de la suspension de la compétition est considéré comme définitif tandis les barrages de promotion sont annulés et qu'aucune équipe n'est sportivement reléguée. Les autres équipes sont quant à elles maintenues et qualifiées pour prendre part à l'édition 2020-2021 de la compétition, sauf décision administrative contraire[18]. La dernière rencontre jouée le 9 juillet se termine quant à elle sur la seule victoire à domicile du premier tour avec le succès du FK Armavir contre le FK Krasnodar-2 (2-1). Dans le même temps, le CSKA Moscou s'impose sur la pelouse de Rostov (3-1) et repasse deuxième à quatre points du leader tandis que Sotchi l'emporte face au Dynamo Moscou (3-1) et prend la quatrième position. L'opposition entre l'Oural Iekaterinbourg et Tambov s'achève quant à elle sur un match nul et vierge (0-0)[37],[38]. Le meilleur passeur de la compétition est Artem Polyarus (en) du FK Khimki avec neuf passes décisives. Le match du Rotor Volgograd contre Rostov est quant à lui annulé pour la même raison que lors de la journée précédente, les Volgogradois se voyant dans la foulée infligés une deuxième défaite technique de suite[26]. À une unité de ce dernier, le Spartak-2 Moscou et le Ienisseï Krasnoïarsk se placent dans la zone de relégation mais forment eux-mêmes un groupe à part dans celle-ci, le fond du classement étant occupé par le trio Mordovia Saransk-Tekstilchtchik Ivanovo-Fakel Voronej dénombrant 19 à 16 points, soit 7 à 10 unités de retard sur le maintien à treize journées de la fin. Ce total lui permet d'afficher une avance de quatre unités sur le CSKA Moscou et six sur le Spartak Moscou qui complètent pour leur part le podium. Vingt équipes prennent part à la compétition, quinze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent un relégué de première division, le Ienisseï Krasnoïarsk, et quatre promus de troisième division qui sont le Neftekhimik Nijnekamsk, le Tchaïka Pestchanokopskoïe, le Tekstilchtchik Ivanovo et le Torpedo Moscou qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente[1]. La compétition démarre ainsi officiellement le 8 août 2020 pour s'achever le 16 mai 2021. À l'issue de cette journée, l'entraîneur d'Oufa Vadim Ievseïev quitte ses fonctions après le mauvais début de saison du club[32] et est remplacé dans la foulée par Rashid Rahimov[33]. Le Luch Vladivostok est le premier non-relégable avec 19 points, soit autant que le Ienisseï Krasnoïarsk et le Krasnodar-2 qui sont classés derrière en position de relégables en raison de leurs résultats lors des confrontations directes. Les matchs de championnat se jouent généralement durant le week-end, bien que quelques journées soient placées en cours de semaine, tandis que les rencontres d'une journée sont généralement répartis sur une période de trois à quatre jours. Dans le même temps, les promus Khimki et le Rotor Volgograd concèdent tous les deux le match nul face à Sotchi (1-1) et au Dynamo Moscou respectivement (0-0). La reprise du championnat le 9 mars 2020 est marquée d'entrée par un match nul du duo de tête Rotor Volgograd-Torpedo Moscou, tenus en échec respectivement par le Neftekhimik Nijnekamsk (1-1) et l'Avangard Koursk (2-2). Ce dernier résultat amène dans la foulée au renvoi de l'entraîneur de l'Arsenal Sergueï Podpaly, remplacé par Dmytro Parfenov[41]. Le Chinnik et le Torpedo poursuivent également sur leur lancée en gagnant eux aussi à l'extérieur contre Nijni Novgorod (3-1) et le SKA-Khabarovsk (1-0)[28],[29]. Le championnat est par la suite suspendu à partir du 17 mars en raison de la pandémie mondiale de maladie à coronavirus qui affecte alors également la Russie[110]. Si celui-ci est déjà qualifié pour une coupe d'Europe par un autre biais, sa place est réattribuée au quatrième du championnat, dont la qualification est réattribuée au cinquième tandis que la sixième position devient également qualificative. Dans le même temps, le Spartak Moscou concède le match nul sur la pelouse de l'Oural Iekaterinbourg (2-2) et retombe à trois points de la première place, tandis que le Dynamo Moscou revient à seulement deux unités du podium après sa large victoire sur le Lokomotiv Moscou (5-1). La compétition a eu lieu du 20 2019 au 25 juillet 2020 . Le reste de la première journée est marquée par neuf victoires à l'extérieur sur dix matchs, les plus notables étant le 3-0 du Rotor Volgograd sur la pelouse de l'Avangard Koursk et le 2-0 du Tom Tomsk sur celle du FK Nijni Novgorod[24],[25]. Au stade des quarts de finale se retrouve donc le Torpedo Moscou, vainqueur du Baltika Kaliningrad (1-0), qui se voit opposer au FK Khimki qui a éliminé le FK Orenbourg (2-1), assurant de ce fait l'accession d'au moins une équipe de la division au dernier carré de la compétition. S'affrontant sur la pelouse de ce dernier, les deux équipes se neutralisent finalement sur le score de 1-1 et restent à égalité de points avec 21 unités chacun, bien que le Zénith conserve l'avantage en vertu des autres critères de classement. Alors que la moitié des matchs de la saison ont été joués, le Torpedo Moscou maintient ainsi son leadership acquit depuis la neuvième journée avec un total de 46 points, soit une avance de six unités sur Khimki, qui affiche lui même deux longueurs d'avance sur le Rotor Volgograd, troisième et premier barragiste avec 38 points, ce trio de tête n'ayant lui non plus pas changé depuis la neuvième journée. Profitant quant à lui de la défaite du Neftekhimik Nijnekamsk à Kaliningrad (0-1), le Tchertanovo s'adjuge la quatrième position et revient à trois points du podium, tandis que le Baltika Kaliningrad revient au niveau du Neftekhimik. Accueil; Au hasard; À proximité; Connexion; Configuration; À propos de Wikipédia; Avertissements À l'issue de cette journée, Valeri Petrakov est nommé à la tête du Luch Vladivostok le 11 novembre, un peu moins d'un mois après le renvoi de Roustem Khouzine[87]. Juste derrière, le Lokomotiv Moscou remporte sa troisième victoire de suite contre Khimki (2-1) et remonte à un point du podium. Connaissant la défaite pour la deuxième fois de suite sur la pelouse d'Armavir (1-2), le Torpedo Moscou voit son avance sur la troisième position retomber à deux points lors de la journée suivante, après le match nul du Rotor Volgograd contre Krasnodar-2 (0-0) et la victoire de Khimki face au Tchertanovo Moscou (3-1). En raison de l'arrêt prématuré du championnat, les relégations ainsi que barrages de promotion sont annulés, seuls les deux premiers étant finalement promus. À l'issue de la saison, le premier au classement remporte la compétition et est désigné champion de Russie. Ces rencontres se concluent par les victoires des deux équipes visiteuses qui l'emportent respectivement 2-1 et 5-2. Dans le même temps, le SKA-Khabarovsk profite des nouveaux faux-pas du Tchertanovo et de Tomsk pour s'adjuger la quatrième position après une troisième victoire d'affilée face à l'Avangard Koursk (1-0) et fait ainsi son entrée dans les places de promotion, revenant à un point du Rotor Volgograd, qui a été quant à lui battu sur la pelouse du Tchaïka Pestchanokopskoïe (1-2). Pendant ce temps, le Chinnik Iaroslavl est défait sur ses terres par le Tchaïka Pestchanokopskoïe (2-3) et doit céder la quatrième place au Neftekhimik Nijnekamsk, vainqueur quant à lui du Fakel Voronej (1-0), tandis que le Tchertanovo Moscou s'impose à Avangard Koursk (1-0) et passe cinquième. Appelé Première ligue (russe : Первая лига) jusqu'en 1998, il adopte le nom Première division (russe : Первый дивизион) par la suite avant de prendre son appellation actuelle en … Parmi les autres prétendants attendus sont également cités le Chinnik Iaroslavl, le Rotor Volgograd, le Torpedo Moscou, le FK Khimki, l'Avangard Koursk ou encore le Ienisseï Krasnoïarsk, bien que la compétition soit considérée comme d'un niveau suffisamment homogène pour que d'autres équipes se joignent à la lutte pour la montée au cours de la saison[19],[20],[21]. Si une de ces équipes termine la saison dans les places de promotion, l'équipe non-réserviste suivante au classement se voit attribuer la qualification à la promotion ou aux barrages. Dans le même temps, le Chinnik est éliminé par l'Oural Iekaterinbourg (0-2). À l'inverse du tour précédent, la dix-huitième journée voit cette fois les trois premiers échouer à s'imposer, le Torpedo Moscou étant vaincu chez lui par le Tchertanovo Moscou (0-1), de même pour Khimki sur la pelouse du FK Nijni Novgorod (0-1) tandis que le Rotor Volgograd concède le match nul à Armavir (0-0). Dans le bas de classement, les deux derniers du classement sont directement relégués en deuxième division. Dans le même temps, le CSKA Moscou sort vainqueur du derby face au Dynamo Moscou (3-1) tandis que le Lokomotiv Moscou remporte son quatrième succès de suite contre Oufa (1-0) et reste à portée directe de la première place. Au-delà de ce trio de tête, la quatrième position est occupée par le FK Sotchi avec 33 points, soit un de plus que le FK Rostov et trois de plus que le duo Dynamo Moscou-FK Krasnodar, qui se placent tous à portée directe des places européennes. Le Tchertanovo Moscou tombe quant à lui à domicile face au Chinnik Iaroslavl (0-1) et chute en sixième position, concédant une nouvelle fois la quatrième place au SKA-Khabarovsk, vainqueur du Ienisseï Krasnoïarsk (2-0), tandis que le Chinnik passe cinquième[58],[59],[60]. La principale affiche de la sixième journée voit le Tchertanovo Moscou recevoir le FK Khimki le 3 août. À l'autre bout du classement, le Ienisseï reste sur une série de treize matchs sans victoire et pointe en dernière position avec 8 points. Parmi les clubs potentiellement en difficultés sont cités le SKA-Khabarovsk, le Tchertanovo Moscou et le Baltika Kaliningrad, qui ont connu des périodes de transfert compliquées ou des pré-saisons décevantes[22]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l'emporter, une équipe doit donc passer six tours : le quatrième tour, les seizièmes de finale, les huitièmes de finale, les quarts de finale, les demi-finales et la finale. Les autres changements concernent des équipes du bas de classement, le Tekstilchtchik Ivanovo remplaçant ainsi Denis Boïarintsev par Sergueï Pavlov[99],[100], tandis que Roman Pylypchuk (en) prend la place de Viktor Boulatov à la tête du Spartak-2 Moscou[101],[102]. Au niveau de la lutte pour le maintien, l'Avangard Koursk pointe à la douzième place avec 21 points, suivi du Spartak-2 Moscou et du FK Armavir à une unité derrière. Enfin, l'Avangard Koursk change d'entraîneur pour la deuxième fois de la saison, Oleg Vassilenko laissant sa place à Igor Beliaïev, qui avait déjà entraîné le club à la saison précédente[103], pour aller prendre la tête du Mordovia Saransk[104]. En fin de saison, le premier au classement est sacré champion de Russie et se qualifie directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2021-2022, tandis que son dauphin obtient une place dans le troisième tour de qualification de la compétition. C'est la neuvième édition qui se déroule sous forme de championnat d'hiver, suivant le calendrier utilisé dans la majorité des championnats des pays d'Europe de l'Ouest. La trêve hivernale est marquée par pas moins de cinq changements d'entraîneurs durant les mois de décembre et janvier, les plus notables étant ceux de deux équipes du podium avec le départ d'Igor Menchtchikov du Rotor Volgograd au profit du Biélorusse Aliaksandr Khatskevich[95],[96], tandis qu'Andreï Talalaïev du FK Khimki quitte également ses fonctions pour laisser sa place à Sergueï Iouran[97],[98]. Championnat de Russie 2020-2021 : retrouvez la liste des clubs engagés ainsi que toutes les fiches détaillées (effectifs, statistiques, calendrier). Bien qu'aucune relégation sportive ne soit appliquée, le FK Armavir, l'Avangard Koursk, le Luch Vladivostok et le Mordovia Saransk quittent malgré tout la deuxième division à la fin de la saison pour des raisons financières. Le leadership du Rotor Volgograd s'avère de très courte durée, les Volgogradois étant défaits chez eux par le Chinnik Iaroslavl dès le 18 août lors de la neuvième journée (2-3), un résultat qui profite au Torpedo Moscou et à Khimki, vainqueurs du Tekstilchtchik Ivanovo (3-1) et du Neftekhimik Nijnekamsk (3-2), qui occupent les deux premières position en fin de journée. Résultats lors des confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur) ; Si la promotion, la relégation, ou le titre de champion sont en jeu, un match d'appui sur terrain neutre est disputé ; Dans les autres cas, les deux équipes sont départagées par un tirage au sort. L'autre confrontation du haut de classement entre Sotchi et Krasnodar s'achève quant à elle sur un match nul 1-1. Dans le même temps, le CSKA Moscou quitte le podium après sa défaite à domicile contre le Lokomotiv (0-1) au profit de Rostov, qui s'est imposé sur la pelouse de l'Arsenal Toula (3-2). Au cours du mois de juin, le Sakhaline se voit infliger une pénalité de trois points en championnat, le faisant passer en deuxième position derrière l'Irtych Omsk qui n'est cependant pas autorisé à monter en deuxième division[4]. Tirant profit du match nul 1-1 entre le Tchertanovo et Tomsk lors de la dixième journée, les équipes du trio de tête remportent quant à elles leurs rencontres respectives et accroient leur avance au classement, le Torpedo comptant 25 points à ce stade de la compétition suivi de Khimki à 24 tandis que le Rotor complète le podium avec 22 unités, soit trois de plus que ces deux poursuivants[47],[48],[49]. Jouée entre le 8 et le 11 août 2020, soit un peu plus de deux semaines après la fin de la saison précédente, la première journée du championnat 2020-2021 voit notamment six rencontres s'achever sur des victoires à l'extérieur tandis que les deux matchs restants donnent lieu à des résultats nuls. Avec un bilan de quatre défaites pour une seule victoire le Baltika Kaliningrad et le Ienisseï Krasnoïarsk font également partie des équipes en difficulté à ce stade de la saison[32],[33]. Classé quatorzième à un point de la relégation à l'issue de ce tour, l'entraîneur du Luch Vladivostok Roustem Khouzine annonce sa démission dans la foulée de la défaite face au Ienisseï le 19 octobre[75].

Cote D'armor Code Postal, Location à Lannée Faro, Portugal, Comment Avouer Ses Sentiments à Un Ami Par Sms, Effectif Barcelone 2010-11, Les Croods 2 Film Complet En Français, Bracelet Homme Cuir Tressé, Danse 3 Ans Paris 12, Archives Haut-rhin Fr Histoire Des Familles Villages état Civil,