vesoul département numéro

La capacité d'autofinancement en 2011 était de 1 732 000 €, soit 101 € par habitant, en hausse par rapport à 2010, qui était de 1 167 000 €, soit 68 € par habitant. L'église du Sacré-Cœur fut construite à partir de 1913 puis bénie le 21 juin 1914, toutefois, à cause de la Première Guerre mondiale, le clocher fut terminé qu'en 1922. Le conseil municipal est divisé en plusieurs groupes dont notamment un groupe « majoritaire » et un groupe « d'opposition ». Les habitants de Noidans-lès-Vesoul s'appellent Noidanais, Noidanaises. Elle abrite la médiathèque départementale de prêt de la Haute-Saône, née de la fusion entre le centre départemental de documentation pédagogique et l'institut universitaire de formation des maîtres. Les protestants de l'Église protestante unie sont affectés au temple protestant de Vesoul[128]. Pour les représentations de spectacle vivant, la commune est équipée du théâtre Edwige-Feuillère, bâtiment doté d'une salle abritant 700 fauteuils et une vaste scène de 350 m2, et qui offre des prestations musicales, scéniques et théâtrales. Divers bâtiments d'équipement public monumentaux sont dénombrés dans la cité. Toute la zone nord/nord-ouest/nord-est du territoire communal est caractérisée par des limons du Cénozoïque[14]. Avec un coût du projet estimé à 10 200 000 €, la rénovation du Montmarin fait partie des projets ambitieux lancés par la ville[37]. En effet, la ville passe de 11 825 habitants en 1946, à 18 173 habitants en 1975, soit une augmentation de plus de 50 %, en l'espace d'une trentaine d'années[15]. La ville de Vesoul a été mentionnée dans différentes œuvres artistiques et littéraires. La ville compte quelques spécialités culinaires locales : le poulet à la vésulienne, le brochet à la vésulienne, la truite à la mode de Vesoul, le bœuf en gelée à la vésulienne, les escalopes de veau à la vésulienne, le sandre à la vésulienne, les gaufres du Vieux-Vesoul, les pains d'épices de la foire de la Sainte-Catherine. On note cependant l'existence d'une ancienne caserne se trouvant proche du centre-ville. Constitué de quatorze salles d'expositions dans lesquelles sont réunis plus de 3 000 œuvres, le musée est divisé en deux sections sur plus de 1 200 m2 : le premier niveau est consacré à l'archéologie, qui expose des monuments anciens retrouvés sur le territoire haut-saônois et le deuxième niveau est consacré aux beaux-arts dont la majorité est réservée à l'art de la seconde moitié du XIXe siècle, notamment autour du peintre et sculpteur vésulien Jean-Léon Gérôme[165],[A 41]. De vastes places complètent le réseau urbain de la ville. Cette colline, appelée par la suite la Motte de Vesoul donna naissance à Vesoul qui est donc devenu la capitale (résidence des comtes), puis par la suite l'une des principales cités du comté de Port, qui sera aussi nommé comté de Vesoul. Accès au service pour les plus de 18 ans. Parmi les plus récentes, on peut mentionner celles d'octobre 1999 et de novembre 2000[12]. Les principaux sont : Le salon de la Gastronomie (avril), le Salon de l'automobile et de la mobilité (mai), le Salon de l’Érotisme (février), le salon COMIC CON (octobre), RétroGeek festival (novembre) ont lieu au Parc des Expositions de Vesoul. Le 12 mars 1800, la ville de Vesoul devient préfecture de la Haute-Saône, notamment grâce à sa position géographique centrale dans le département[U 2]. En 988, le château connait son premier siège, mené par le duc Henri Ier de Bourgogne et le comte Lambert de Chalon[F 8]. L'agglomération concentre également un certain nombre de transporteurs et de sociétés axées dans l'automobile telles que des concessionnaires ainsi que divers ateliers de réparation automobile. Vesoul recense de nombreux édifices civils et religieux monumentaux, concentrés majoritairement dans le centre ancien : le Vieux-Vesoul, ensemble architectural homogène et dense datant du XVe au XIXe siècles. L'offre culturelle est marquée par la présence d'établissements de conservation et d'exposition ainsi que des lieux de ressources documentaires et divers services d'archives. Sur le plan de la criminalité, la circonscription de sécurité publique de Vesoul affiche le 19e plus haut taux de criminalité parmi les circonscriptions métropolitaines de provinces de 25 000 à 50 000 habitants, en 2008. Vesoul est une commune située dans le département de la Haute-Saône (région de Franche-Comté). Les transports ferroviaires représentent une autre possibilité pour se déplacer entre Vesoul et d'autres communes. 23 rue de la Préfecture, 70006 Vesoul, France, Vous avez une question? Certains historiens et archéologues attestent d'une histoire durant cette période. En ce qui concerne la protection de l'enfance, l'un des établissements les plus anciens est l'institution Bourdault, maison d'enfants à caractère social inauguré en 1853, qui reçoit des enfants en difficulté familiale[107]. Cet émetteur permet de capter à 100% le signal et couvre entièrement l'agglomération vésulienne[122]. Si voulu, un autocollant montre le numéro d'un département. Association Tutélaire de la Haute-Saône - 1 cours François Villon, 70000 Vesoul - Associations humanitaires, d'entraide et d'action sociale - 0384766336 - adresse - numéro de téléphone - avis - plan - téléphone - avec le 118 712 annuaire sur internet, mobile et tablette. La ville compte environ 98 hectares d'espaces verts, 3 300 arbres, 4 500 arbustes et 80 000 plantes annuelles, qui sont régulièrement entretenus par des agents municipaux[A 17]. Opérateur Orange (FRTE) La fiche du numéro de téléphone 03 84 75 62 40 de Vesoul a été consultée 685 fois. Le bâtiment voyageurs s'étend sur plus de 110 mètres[27]. Depuis le début des années 2000, un pic d'endettement a été atteint en 2010, avec 24 696 000 €[147]. Ses rues et places historiques sont pourvues d'hôtels particuliers, de maisons vigneronnes, d'édifices religieux, de monuments commémoratifs, de fontaines, de statues et de diverses maisons dotées de trompe-l'œil et de fresques murales. L'hôtel Thomassin fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 24 décembre 2008[C 4]. La ville se trouve au centre du département de la Haute-Saône, dans le nord de la région Bourgogne-Franche-Comté. Au XIIIe siècle, le bourg de Vesoul, qui comptait 887 habitants en 1240, dépendait, comme d'autres villages environnants, de la paroisse de l'église Saint-Martin-de-Pont, édifice qui était située dans l'actuelle partie nord d'Échenoz-la-Méline. Plus tard; à la suite de l'apparition de nouveaux courants religieux et religions à Vesoul, notamment au cours du XIXe siècle, de nouveaux édifices confessionnels se construisent comme un temple protestant, une synagogue et une mosquée. Vesoul porte le code Insee 70550 et est associée au code postal 70000. Parallèlement, du XIIe siècle au XIXe siècle, Vesoul fait de la viticulture, l'une de ses principales activités économiques et la cité devient un moment l'un des centres viticoles les plus renommés de la région[A 7]. Tout comme certains hôtels particuliers, ces maisons et villas sont notamment constituées de grands terrains contigus et de portails prédominants. La ville compte aussi plusieurs édifices intéressants qui abritaient ou abritent toujours des services de postes, des grossistes ou encore des services bancaires tels que le bâtiment de la Caisse d'Épargne, construit en 1909 et orné de multiples éléments d'architecture. Le bâtiment accueille actuellement le musée Georges-Garret[C 13],[151]. L'agglomération de Vesoul possède un campus baptisé « Pôle universitaire de Vesoul » rassemblant l'institut universitaire de technologie de Vesoul, composante de l'université de Franche-Comté[90], ainsi qu'un Institut national supérieur du professorat et de l'éducation[91]. De multiples événements culturels et festivals sont régulièrement organisés à Vesoul. L'actuel maire de Vesoul est Alain Chrétien (Agir)[A 9], réélu en 2020 et qui succéda à Alain Joyandet, ancien secrétaire d'État chargé de la Coopération et de la Francophonie. Bien qu'entièrement francophone, la Franche-Comté appartient à l'Espagne. Le département s'étend sur 5 360,1 km² et compte 243 264 habitants depuis le dernier recensement de la population. Il fut aménagé en 1863 dans le cadre de l'exposition régionale d'horticulture par l'architecte paysagiste Brice Michel. La plus importante et ancienne église catholique de Vesoul est l'église Saint-Georges, qualifiée de cathédrale du diocèse de Vesoul sous l'église constitutionnelle. Il est aussi a noter que la ville de Vesoul accompagne ses entreprises dans des démarches de réhabilitation des infrastructures privées. 22 décembre 1789: création des départements français durant la Révolution française après … Itinéraire . D'importantes crues du Durgeon ont survenu à Vesoul en 1930 et 1953. Siège d'une vicomté puis capitale du bailliage d'Amont, la ville devient, au fil des siècles, un bourg fortifié, une place commerciale, un centre judiciaire, une ville de garnison et va jusqu'à acquérir des fonctions administratives et politiques. En 2017, la commune comptait 14 916 habitants[Note 7], en diminution de 4,61 % par rapport à 2012 (Haute-Saône : −1,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Des chanteurs citent le nom de la commune dans leurs productions dont Jacques Brel, auteur-compositeur-interprète de Vesoul (1968), composition mondialement connue avec l'un de ses refrains «T'as voulu voir Vesoul » et son populaire « Chauffe Marcel ! L'industrie automobile constitue l'un des principaux secteurs d'activités ; la commune de Vesoul est notamment connue pour abriter une usine de production et de logistique appartenant au groupe PSA Peugeot Citroën. Le plus ancien jardin public de la ville est le Jardin anglais, premier parc public classé « jardin remarquable » en Franche-Comté[A 39]. Ses habitants sont appelés les Haut-Saônois et les Haut-Saônoises. Conformément aux dispositions relatives aux communes peuplées de 10 000 à 19 999 habitants, le conseil municipal de Vesoul est formé de trente-trois élus[55]. Recevez ces informations. À partir du XIe siècle, l'apparition du christianisme à Vesoul est marqué par les fondations des deux premières institutions et bâtiments religieux de l'histoire de la cité : une première église dédiée à saint Georges[F 20] et le prieuré du Marteroy consacré à Saint-Nicolas[F 21],[L 14]. Concernant ceux édifiés au XVIe siècle, on trouve l'hôtel Simon Renard, bâti en 1525. La caisse primaire d'assurance maladie, la direction départementale des territoires de la Haute-Saône et le lycée Édouard-Belin comptent 200 salariés[144]. Construite de 1735 à 1746, son architecture fut conçue par Jean-Pierre Galezot et Jean Querret du Bois. Comportant une façade d'architecture classique, l'église inclut une nef et deux bas-côtés, qui est entourée de six chapelles sur les côtés et de deux chapelles entourant le chœur[C 14],[152]. Sous la Révolution, les bailliages de Franche-Comté sont supprimés en 1790, la ville perd donc son titre de capitale du bailliage d'Amont qu'elle avait acquis au cours du XVe siècle. Il abrite du mobilier protégé au titre des monuments historiques[C 17]. Parmi les hôtels particuliers bâtis au XVe siècle, on peut citer l'hôtel Thomassin. Département: Haute-Saône. L'Association AMICALE SCES DEPARTEMENTAUX HTE SAONE est implantée au 23 RUE DE LA PREFECTURE à Vesoul (70000) dans le département de la Haute-Saône. Certaines années, le Durgeon peut être soumis à des crues, qui causent par la suite des inondations ; le plus ancien témoignage de crue du Durgeon à Vesoul date de 1558. La ville compte également des centres culturels qui présentent des animations socioculturelles variées, tout au long de l'année. La ville connut, à l'instar de la Franche-Comté et du pays, quelques mouvements migratoires d'étrangers, principalement pour raisons économiques et politiques, qui correspondent à la première et à la deuxième vague d'immigration : les Juifs d'Europe de l'Est dès les années 1880 puis les Italiens et les Espagnols au cours de la première moitié du XXe siècle. En 2020, la communauté d'agglomération de Vesoul compte douze zones d'activité, qui totalisent plus de 447 entreprises, dont six qui sont situées entièrement sur le territoire vésulien : Technologia, Espace de la Motte, Les Rêpes, Poincaré, Les Haberges et Espace Kennedy[A 5]. Vers 1880-1890, les vignes de la ville sont anéanties par le phylloxéra ; les vignerons se sont ainsi dirigés vers les nouvelles industries et les cultures maraîchères[45]. De plus, Vesoul est relié par deux voies vertes, qui sont majoritairement bordées d'arbres, de buissons et de haies : le Chemin vert (1980), l'une des plus anciennes voies vertes de France aménagées sur voie ferrée[33], et la Trace du Courlis (2008)[34]. Pour les déplacements en bus, le réseau d'autobus « VBus », mis en place dans les années 1990. est utilisé, annuellement en moyenne, plus d'un million de fois et totalise chaque année près de 500 000 kilomètres parcourus dans l'agglomération[31]. La majorité des rues du centre-ville furent aménagées avant le XVIIIe siècle telles que la rue Saint-Georges et la rue des Boucheries. La région de la Franche-Comté porte le numéro 43 et est composée de 4 département(s) , 9 ... Situé à Vesoul, dans l'est de la France, l'Hôtel du Lion vous accueille à seulement 1,5 km de la gare. L'hôpital Paul-Morel est un vaste bâtiment comportant des fondations datant de 1603 et qui était initialement un couvent des Capucins. À Vesoul, la Base Mérimée recense treize monuments historiques[C 3] et la Base Palissy dénombre soixante œuvres[150]. Concernant le nombre de pièces des résidences principales, 623 en ont une soit 7,5 %, 1 631 en comptent deux ce qui représente 19,5 %, 2 192 en abritent trois soit 26,2 %, 2 079 en totalisent quatre soit une part de 24,9 % et 1 827 en comptent plus de cinq, soit un taux 21,9 %[D 5]. Toutes les sociétés à cette adresse sont référencées sur l’annuaire Hoodspot ! Quant aux taux d'abstention, celui de Vesoul (29,40 %) est sensiblement le même que celui de la France entière (30,63 %). Cette adresse vous permettra de contacter efficacement le département et d'obtenir des réponses sur les questions que vous vous posez. Le Castrum Vesulium est assiégé le 17 mars 1477, puis une nouvelle fois en 1479 ; le château subit un incendie par les troupes de Louis XI[F 19]. Parmi les 1 600 immigrés à Vesoul, on trouve 320 personnes venant d'Algérie, 430 du Maroc, 190 de Turquie, 180 du Portugal, 60 d'Italie et 352 d'autres pays[M 12]. Vesoul est probablement né entre le VIe siècle et le IXe siècle ; la date de fondation de la cité est inconnue. De multiples figures sont nées à Vesoul, parmi les plus réputées et importantes on peut notamment citer l'artiste Jean-Léon Gérôme, l'ingénieur Édouard Belin, le pilote Stéphane Peterhansel, l'actrice Edwige Feuillère, le résistant Raymond Aubrac, le physicien Alexis Petit, le poète Charles Grandmougin, le peintre Claude-Basile Cariage et les diplomates Pierre Joseph de Beauchamp et Simon Renard. Au fil des siècles, de nombreux édifices religieux tels que des églises et des chapelles ont été bâtis dans la ville, dont la plupart subsistent aujourd'hui. La gare de Franche-Comté TGV est localisée à environ 40 kilomètres au sud de Vesoul, sur la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône. Ses façades de style gothique et ses toitures sont inscrites monument historique depuis le 7 novembre 1979[C 5]. L'édification, pendant ce siècle, d'hôtels particuliers et de bâtiments publics dans la cité attestent d'une certaine prospérité. Important bassin industriel, Vesoul est le centre mondial de la logistique du constructeur PSA Peugeot Citroën. Rénové en 1989, il possède des équipements de qualité dont une piste goudronnée de 1 440 mètres et des locaux spacieux[29]. Vesoul est traversée par quatre cours d'eau : les rivières Durgeon, Colombine et Vaugine et le ruisseau de la Méline. Le bâtiment de l'inspection académique de Haute-Saône est un grand édifice, qui abritait autrefois l'école normale d'instituteurs[159]. Classée « Ville Terroir et Patrimoine », la commune abrite une cinquantaine de restaurants, cafétérias et brasseries ainsi que divers établissements proposant des spécialités étrangères comme celles de la cuisine asiatique et américaine. Un certain nombre de personnalités sont liées à Vesoul et ont pour la plupart été nommées citoyen d'honneur de la ville ; on peut y compter des hommes politiques, des musiciens, des sportifs, des magistrats et des scientifiques. L'organisation offre des actions culturelles et éducatives en plus de ses missions principales d'archives[167]. Siège du consistoire israélite de l'Est de 1872 à 1896, Vesoul voit sa population augmenter de 1 500 habitants en seulement 4 ans en accueillant notamment de nombreux Juifs alsaciens fuyant l'annexion de l'Alsace-Lorraine. L'agglomération abrite également des zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique dont le plateau du sabot de Frotey (202 hectares)[P 2], la plaine de Vesoul-Vaivre (488 hectares)[P 3], les bois du plateau de Cita (206 hectares)[P 4], la vallée de la Colombine[P 5] et le camp de César et ses coteaux (162 hectares)[P 1]. Parcours . Pour les conférences, réunions et congrès, la ville de Vesoul dispose sur son territoire du Parc des expositions de Haute-Saône, qui est à la fois un centre de congrès et une salle de concert. VilleVesoul. La première caméra fut installée fin des années 2000. Vesoul n'a pu conservé que peu de vestiges d'infrastructures militaires de son passé dont le principal ouvrage était le château fort de Vesoul. Le chef-lieu du département de la Haute-Saône est la commune de Vesoul. La commune est dotée de divers établissements de sécurité et de défense dont un commissariat de police nationale, une brigade de gendarmerie nationale, une maison d'arrêt[94] et un centre d'interventions principal des pompiers[95]. La circulation routière est contrôlée par plusieurs dispositifs de radars automatiques dans l'agglomération. L'agriculture, le commerce des bois et des animaux restent les seules activités économiques du bourg, durant de nombreux siècles. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. D'après une autre explication, Vesoul viendrait du mot tudesque besul, qui signifie pointu, en référence à la forme conique de la colline de la Motte[F 2]. L'édifice est notamment remarquable grâce à sa chapelle et sa cour entourée d'arcade. Il est pourvu de mobilier classé monument historique[C 15] dont une fresque d'Albert Decaris située dans le hall[C 16]. Pendant les premières années de la guerre, la résistance à Vesoul s'organise individuellement ; en 1943, elle commença à se former autour d'Yves Barbier, qui sera rapidement considéré comme le chef de la résistance en Haute-Saône[49]. Utilisé comme hôpital, le bâtiment fut rénové en 1937, puis réaménagé en l'hôtel de ville le 29 mai 1938[158]. L'autre émetteur de l'agglomération est l'émetteur de la Croix de Cassini situé à La Demie. Le bouddhisme est une religion minoritaire à Vesoul puisque aucun édifice majeur et association bouddhiste ne sont dénombrés dans la ville, cependant des cours d'enseignement de la congrégation Kagyu Rintchen Tcheu Ling de tradition Kagyüpa sont donnés[136]. L'actuel bâtiment date de 1981 et abrite un espace de lecture de plus de 1 800 m2. Disposant de chambres consulaires et de zones d'activités reconnues, la ville est l'un des principaux pôles commerciaux et industriels de la région. Retrouvez toutes les informations de l'agence Vesoul située dans la ville de Vesoul : horaires, adresse, numéro de téléphone... Nous vous accueillons pour vous renseigner sur nos assurances et vous guider au mieux dans votre choix. En 2001, le district urbain de Vesoul fut transformé en communauté de communes[63] et en 2012 en communauté d'agglomération[A 11],[64]. Érigé en 1549, l'hôtel de Mongenet est protégé pour son élévation et sa toiture depuis le 26 mars 1934[C 8]. La ville de Vesoul est entourée par plusieurs collines, présentant ainsi une hétérogénéité topographique : le plateau de Cita au sud (372 mètres d'altitude)[18], le camp de César au sud-ouest, (386 mètres d'altitude)[P 1] et le plateau du sabot de Frotey à l'est (342 mètres d'altitude)[P 2], trois sites occupés dès la Préhistoire. Si vous souhaitez contacter le département de Haute Saône par le biais d'internet, vous aurez simplement à vous rendre sur votre messagerie de contacts en ligne, cela vous permettra de rédiger un message de demande destiné au conseil départemental de Haute Saône, vous pourrez ensuite envoyer votre message à l'adresse e-mail du département, l'adresse suivante : contact@haute-saone.fr. Le siècle des Lumières offre une ère de prospérité à la ville ainsi qu'à tout le département, tant sur le plan démographique qu'économique. En effet, les comtes ont délaissé la capitale du comté, Port-Abucin (Port-sur-Saône), qui avait été détruite par les Vandales en 411, puis par les Normands et les Hongrois au Moyen Âge, afin de trouver refuge sur un site plus difficilement accessible : une butte-témoin de forme conique dont le sommet culmine à 150 mètres au dessus des plaines, située à environ 10 kilomètres au sud-est de la cité de Port-Abucin[V 3]. Afficher le numéro. En centre-ville, la rénovation des îlots Durgeon (face à l'Hôtel de Ville) et Lesigne (vers la place de la République) font entre autres partie du PLU (Plan Local d'Urbanisme) approuvé par le conseil municipal en 2013. En 1857, la chapelle Notre-Dame-de-la-Motte, monument emblématique de la ville, est érigée au sommet de la Motte. Les quartiers les plus pourvus en logements sont le Vieux-Vesoul (environ 1 500 logements) et le Montmarin (environ 1 000 logements).[réf. On trouve peu de précisions sur Vesoul sous l'Antiquité. La ville possède également plusieurs chapelles dans son patrimoine religieux. Elle se compose de 74 hectares de terrains qui ont été classés pour leurs caractères pittoresques le 9 mars 2004 sous l'appellation « site historique commémoratif ». Naturedog70 - 19 rue Henri Poincaré, 70000 Vesoul - Alimentation animale - 0384921132 - adresse - numéro de téléphone - avis - plan - téléphone - avec le 118 712 annuaire sur internet, mobile et tablette. La ville est soumise à différents risques naturels à chaque saison, dû à sa situation géographique. Ces bâtiments accueillent aujourd'hui des organismes publiques et des logements. Après avoir été consommée, l'eau est dirigée au centre de traitement des eaux usées, située sur la commune limitrophe de Pusey[A 12],[A 13]. Le saint patron traditionnel de la commune est Saint-Georges. Afin de répondre aux besoins en logements du fort développement démographique, la ville fait construire deux grands quartiers au nord de la Motte, constitués de centaines de logements et destinés à accueillir plusieurs milliers de personnes : Les Rêpes (1957 - 1961) et le Montmarin (1967 - 1973)[36]. Plus de 3 000 places de stationnement sur parking sont présentes au centre-ville de Vesoul. La première couche est composée de calcaires marneux du Domérien, la deuxième est caractérisée par des schistes bitumineux du Toarcien inférieur, la troisième est constituée de marnes micacées et bleues du Toarcien moyen et supérieur et la dernière couche, située uniquement sur le sommet de la colline de la Motte, est formée de calcaires et de marnes sableuses du Toarcien supérieur et de l'Aalénien. De 1635 à 1644, se déroule la guerre de Dix Ans, épisode comtois de la guerre de Trente Ans, qui oppose la France aux Habsbourg d'Espagne. Créé à la chute de l'Empire français, cet état tampon situé entre la France et l'Allemagne était composé de l'ancienne province de Franche-Comté, du département des Vosges et des principautés de Montbéliard et de Porrentruy[U 3]. Créé en 1985 par le conseil départemental de la Haute-Saône, l'établissement est équipé de plus de 2 000 m2 d'ateliers et de laboratoire et opère dans la conservation du patrimoine en restaurant du mobilier tel que des sculptures, des peintures sur toile et des textiles[168]. Les principaux types sont l'affaissements et les effondrements liés aux nombreuses cavités souterraines de l'agglomération de Vesoul, les glissements de terrain (notamment sur les pentes de la Motte) et les tassements différentiels. En 2020, 66% des locaux vésuliens sont raccordables à la fibre, contre 33% fin 2017. Le code postal de la ville de Vesoul est le 70014 et son code INSEE est le 70550. Selon les données de 2009 de l'Institut national de la statistique et des études économiques, la population vésulienne âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 10 400 personnes, parmi lesquelles on comptait 68,4 % d'actifs dont 57,1 % ayant un emploi et 11,2 % de chômeurs[D 11]. Les conseillers sont à votre écoute du lundi au vendredi durant la journée sur le numéro de téléphone qui correspond le plus à votre demande. Appelez maintenant notre service client telephone.fr 24 heures, Appeler et parler à un opérateur telephone.fr pour avoir le numéro. Autrefois, l'administration municipale exerçait ses activités dans l'hôtel Raillard de Granvelle de 1733 à 1768 puis dans l'hôtel des Salives de 1768 à 1938[L 12]. La compétence développement économique de la commune de Vesoul est gérée, depuis le 1er janvier 2003, par la communauté d'agglomération de Vesoul, qui se charge, entre autres, de l'accueil personnalisé des porteurs de projets[A 23]. Plusieurs explications ont été données sur l'origine du nom de Vesoul, l'une des plus significatives met en avant la racine celtique ves (montagne, élévation), que l'on retrouve aussi dans le nom du Mont Vésuve. Parmi les grands projets, on trouve la rénovation du quartier du Montmarin. Le politicien Georges Genoux-Prachée, le religieux Jean-Baptiste Flavigny et le premier buteur de la première coupe du monde de football de 1930, Lucien Laurent sont enterrés à Vesoul. La ville est composée de différents quartiers. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes. L'encours de la dette au 31 décembre 2011 s'élevait à 23 505 000 €, soit 1 368 € par habitant. Classé « Patrimoine du XXe siècle » le 10 octobre 2014, le bâtiment est situé rue Jules-Ferry, dans le quartier du Boulevard[E 10]. Principalement dans les années 1960 et 1970, des quartiers majoritairement composés de grands ensembles et de lotissements, sont construits tels que Les Rêpes (1957 à 1961), Montmarin (1967 à 1973)[36], Grand Grésil (années 1970). L'hôtel de préfecture de la Haute-Saône fut érigé en 1770 sous les ordres du maire de Vesoul Beauchamp. Le budget municipal de fonctionnement de la ville de Vesoul s'élevait à 19 909 000 € (1 159 € par habitant) et les charges de fonctionnement se présentait à 19 077 000 €, soit un résultat comptable de 832 000 €, en 2011. Concernant l'enseignement primaire, on recense sept écoles maternelles publiques, six écoles élémentaires publiques, ainsi qu'une école élémentaire privée[A 24]. ». S'y ajoute la mention du site Internet de la ville. Non loin de ce tracé, on retrouve dans le centre ancien quelques exemples de rues particulièrement étroites et pittoresques comme la rue de Mailly et la rue du Châtelet. De plus, l'agglomération compte deux boîtes de nuit qui contribuent au développement de la vie nocturne : Manouchka (2 salles), plus ancienne discothèque de la région, ouverte depuis le 22 novembre 1972[174] et le 3e Monde (3 salles). Diverses compétitions sportives se tiennent chaque année à Vesoul dont les principales sont le triathlon de Vesoul et la semaine de la pétanque. Neuf communes de l'agglomération sont limitrophes à Vesoul. Vesoul relève de la première circonscription de la Haute-Saône, qui a majoritairement été représentée au XXe siècle, par des députés de droite à l'Assemblée nationale[56]. La majorité des entreprises vésuliennes se situent dans le cœur historique de la ville et dans les zones d'activités de la périphérie. Parmi la plus connue, la chapelle Notre-Dame-de-la-Motte, l'un des symboles de Vesoul, posée au sommet de la colline de la Motte. La colline de la Motte, qui occupe toute la partie centrale de la ville, est constituée de différentes roches sédimentaires qui sont délimités par les quartiers des Haberges à l'ouest, du Grand Grésil à l'est, du Montmarin au nord et du centre-ville au sud. Principal bassin d'emploi du département, le bassin d'emploi de Vesoul comptait 17 658 emplois, contre 15 725 en 1999. Au 31 décembre 2010, la ville comptait, 1 971 établissements actifs, dont 53 de plus de 50 salariés[D 10]. Fondé au VIe siècle, ce lieu était l'un des sanctuaires les plus importants de la région[V 4]. La protection du site a été demandée par la municipalité dans le but de limiter l'urbanisation sur la colline afin de préserver son intérêt naturel[N 5]. Parmi les édifices élevés au XVIIIe siècle, on peut citer le palais de justice, construit de 1765 à 1771 par l'architecte Charles-François Longin. La superficie est de 9.1 km². Le principal point fort du département est son effort pour le développement de l’écotourisme et du cyclotourisme qui attire un grand nombre de touristes chaque année dans le respect de l’environnement. La commune est également localisée au cœur du pays de Vesoul et du Val de Saône, structure géographique composée de paysages variées dont essentiellement des zones urbanisées, boisées et vallonnées[M 1]. Suggérer un autre numéro. Si vous continuez la navigation signifie que vous acceptez son utilisation. En 2010, on recense 1 372 établissements de commerce, de transports et de services divers, soit 69,6 % du total d'établissements[D 10]. De plus, la commune possède une antenne de la chambre de métiers et de l'artisanat[140]. Divers personnages ont réalisé leurs études dans la commune dont l'historien Albert Mathiez, l'officier Jean Compagnon et le journaliste Éric Dupin, ainsi que le haut magistrat Patrick Poirret. Jusqu'à janvier 2010, Vesoul était l'une des seules préfectures à ne pas être pourvue de parking payant, politique encouragée par l'ancien maire Alain Joyandet[25]. Service facturé 3 euros + prix de l'appel.

Gouvernement Raffarin Ii, Restaurant Villa Mirasol Menu, Les Verbes D'opinion 2as, Les Misérables Chansons En Français, Les Visiteurs 2 à Partir De Quel âge, Le Bon Coin Immobilier Location Paris, Ministre Grec Ancien, Matthias Et Maxime Trailer, Geste écologique à L'école, Annuler Signalement Instagram, La Scuderia F1,