leau en tunisie pdf

Seule la Kroumirie, région élevée et peu étendue dans l’extrême Nord-Ouest du pays, connaît en Tunisie un bilan annuel excédentaire. On remarque également une faible utilisation des ressources et des aménagements hydro-agricoles, une lenteur de la part des agriculteurs dans l’adoption et la maîtrise de l’irrigation comme de la valorisation de l’eau d’irrigation (en 1993-1994, sur 2,4 millions de m3 alloués aux irrigants 1,6 millions de m3 uniquement ont été utilisés). De plus, plusieurs usines produisent elles-mêmes leur eau par dessalement des eaux saumâtres ou par recyclage des eaux usées (la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux [SIAPE], à Skhira, produit 8 000 m3 / jour). ���y�.�C������`1f_��˲�΋9}�4�Q��f��������\�T�hZ.�4�������~���C}eN?��X�e�72i�$ �n�Y?�_@��vW�Gu�Cō!��#z���>g�D�zK}���oՃ�}�)������!=�cY}�^�v49�Z%]Cō�\h��Fb{����=��`c�i��/���eOZ��.��l�� �Ƣl�E�?��{����{ݿ�\B�ev=t$P��Vw�/U�� �h�Е4f㢼qQ ��~����[^֯��(s@�u����$�����w�{�E���,�7m��� t�Q��Š�{������ N��(oaVL�jF�1�zx�4��3I�j�ټf����-��"o�V��/>׼^�����f�@t-������;�� PX`�&әTHL��M��`7ָ��m�btL[��e:�7P]I�(r�n#+r+N0^d�|�S��t5����1� 4�k�1P*��*ZMk����4cp��ߣf. Concernant nos régions, tout ce que nous pouvons en déduire, c’est qu’avec les changements climatiques, les précipitations évolueront différemment selon les saisons et selon les régions. À l’échelle annuelle, l’humidité de l’air est supérieure à 70 % dans le Tell septentrional, le Cap Bon, le littoral de la Tunisie centrale et dans la région de Jerba et de Zarzis. Dans la quasi-totalité de la Tunisie centrale et la frange littorale du golfe de Gabès, 50 à 70 % des années ne connaissent aucun mois humide. Pendant cette saison, des pointes de 9 à 10 mm/jour ont été mesurées à Tunis, Gabès et Kasserine. La grève générale de Redeyef n’est qu’un petit aperçu de cette crise qui se profile. Le secteur touristique consomme au total 6 % de l’eau potable du pays et sa demande augmente assez rapidement avec l’accroissement du nombre de lits occupés. La variation spatiale de l’ETP se fait dans le sens inverse de la variation de la pluie. Pendant les années les plus sèches, le nombre de mois humides peut être de 4 à 5 mois seulement dans l’extrême Nord-Ouest et d’un mois uniquement sur la marge sud du Tell. Region. Sans une gestion durable, elles risquent de devenir un frein sérieux au développement. L’évaluation des ressources en eau de la Tunisie fait apparaître, depuis une dizaine d’années, une faible croissance des ressources en eau conventionnelles et une tendance à une stabilité de leur volume (figure 6). 10L’excédent hydrique enregistré pendant cette saison est important dans le Nord-Ouest (900 mm à Aïn Draham), mais il est modeste pour le reste du Tell (20 à 100 mm). L‘eau ressource rare en Tunisie 15 Le devenir de l‘eau préoccupation permanente 16 Confrontation ressources - besoins 16 Principales priorités stratégiques du secteur de l‘eau à l‘Horizon 2030 18 METHODOLOGIE DE L’ETUDE 21 Concepts adoptés 21 Démarche de l‘étude 23 CHAPITRE I - DONNEES DE BASE 27 I. CLIMAT 27 II. La situation de l’alimentation en eau potable est de plus en plus critique en Tunisie, avec de coupures d’eau et une dégradation de sa qualité qui sont devenues récurrentes. Les eaux provenant des nappes profondes ont un taux qui se situe souvent entre 1,5 et 3g/litre, mais qui peut atteindre 5g / litre, et même 7 g / litre. 2. Les indemnités ainsi dues sont déterminées comme en Les ressources souterraines potentielles, évaluées à près de 2 milliards de m3 (soit 42 % de l’ensemble des ressources en eau) résident dans 185 nappes profondes et 196 nappes phréatiques. Ce déséquilibre régional dans la production de l’eau pose le problème de son transfert. L’évapotranspiration potentielle est très forte en Tunisie. Ils sont loin de supporter les coûts de transfert sur les périmètres et encore moins l’amortissement des infrastructures. ��Q�ߡ�-9���0[/�T��t�\QO]������jh2|�N����qVL. L’approximation de l’ETP est faite ici à partir de l’ETP Penman, l’ETP mesurée et par l’ETP/Institut national de la météorologie (INM) pour les stations peu fournies en mesures climatiques (Hénia, 1993). 6 La qualité de l’eau est variable, et la salinité admise pour l’eau potable est aux environs de 1,5g/l : 70% des eaux superficielles (Salinité ≤à 1,5 g/l). La Tunisie atteindra prochainement le taux de mobilisation intégrale de ses ressources conventionnelles. Au sud de la Dorsale, en particulier, le total pluviométrique annuel peut provenir uniquement de quelques averses violentes et de courte durée. constitue une base de la stratégie d’approvisionnementde l’eau en Tunisie dans le futur. L’eau est utilisée pour l’irrigation en intensif essentiellement, mais aussi pour l’irrigation d’appoint. En aucune année cette région ne connaît 12 mois secs successifs. L’été est très chaud, les moyennes mensuelles sont de 22° à 32 °C et les maxima moyens sont de 32° à 37 °C, voire même à 39 °C. L’accroissement de la demande en eau s’explique par l’essor démographique, l’amélioration du niveau de vie du Tunisien ainsi que le développement économique et urbain du pays. 164 0 obj <> endobj Le total doublerait avec la réalisation des deux stations de Djerba et de Zarzis. Le pays est déjà dans une situation de stress hydrique, proche même de la situation de pénurie. La gouvernance de l’eau en Tunisie 10 1. Merci, nous transmettrons rapidement votre demande à votre bibliothèque. Les jours à faible apport pluviométrique dominent (Hénia, 1993). Le Marche De L'environnement En .pdf. Ceci pose évidemment le problème des transports solides et de l’envasement des barrages. Et je pense qu’il est temps de faire de l’eau une priorité en Tunisie, avant qu’il ne soit trop tard”. De ce fait, la gestion de l’eau en Tunisie est indispensable pour rationaliser les précieuses ressources hydriques disponibles. Au sud de la Dorsale, soit dans les 2/3 du territoire tunisien, la saison humide ne se manifeste pas tous les ans comme dans le Tell. Elle ne contribue pas à rationaliser son utilisation. Tunisia. La JICA s’est intéressée au problème de l’eau en Tunisie depuis 1990, du fait de l’importance socio-économique de la gestion des ressources d’eau, et en conformité avec la politique de développement du Gouvernement. %%EOF L’utilisation de l’eau en Tunisie … C’est le cas des années 1969, 1975, 1982 et 1990. Les ressources provenant du recyclage des eaux usées, du dessalement des eaux saumâtres ainsi que de la recharge artificielle des nappes sont encore modestes. Dans la plus grande partie du Tell, le déficit est de 400 à 800 mm / an et la pluie ne couvre que 30 à 40 % de l’ETP. 17Des ressources non conventionnelles encore peu développées. Les nappes phréatiques sont soumises, quant à elles, à de sérieux problèmes de dégradation de la qualité des eaux. Le volume actuellement disponible par habitant et par an est de 450 m3 contre 556 au Maroc, 776 en Syrie et 2 200 en Turquie. 9La quasi-totalité de la Tunisie se définit par un bilan hydrique déficitaire. Community See All. Son potentiel hydrique est modeste. Elle sera assurée par 83 stations d’épuration. Contexte du Secteur de l’Accès à l’Eau Potable en milieu Rural 1.3.1 Généralités Les actes d'administration du domaine public hydraulique ne peuvent donner lieu qu'a des dommages et intérêts lorsqu'ils lèsent les intérêts des tiers. En 1996, 67 millions de m3 ont été injectés. Seules quelques stations du Tell septentrional, au nord de la Medjerda, ont un nombre annuel moyen de jours de pluie égal ou supérieur à 100. Document 1 : la concurrence autour de l’eau. Le fait que l’eau ne soit pas payée par l’usager à son juste prix entraîne une faible efficience de son utilisation. La répartition spatiale de l’ETP présente un contraste assez marqué entre la côte et l’intérieur et entre le Tell, le Centre et le Sud. 8Un bilan hydrique largement déficitaire. Elle est de 50 à 60 % à l’intérieur de la Tunisie centrale et autour du golfe de Gabès. Ben Boubaker, Habib, et al.. “Les ressources en eau de la Tunisie : contraintes du climat et pression anthropique”. 96 % des citadins et 52 % de la population rurale ont … Mejrda; Ennemra. Aujourd’hui, avec 517 m3 / habitants / an, la Tunisie est déjà dans une situation de stress hydrique, selon les normes de la Banque mondiale. Les nappes profondes sont exploitées à un taux de 82 %. Sineau :le système d'information national sur l'eau en Tunisie. Elles sont dues à l’état vétuste du réseau d’adduction, son mauvais entretien, à l’évaporation dans les canaux à ciel ouvert et à l’infiltration dans les séguias en terre. Middle East and North Africa. Mais elle peut dépasser, dans les situations de grande chaleur, 20, voire même 25 mm/jour ; Une humidité relative de l’air pouvant descendre très bas. 1.3. 27 % du total sont réutilisés (6 % pour l’irrigation des terrains de golf et 21 % dans le domaine agricole). La gouvernance de l’eau en Tunisie 10 1. etL’EAU EN TUNISIE établissement public, l’Agence Française de développement (AFd) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pau-vreté et favoriser le développement dans les pays du sud et dans l’outre-mer. Les tarifs ne couvrent même pas les coûts d’exploitation (en 1993, ils couvrent 80 % de ces coûts). En 1983, la première station de dessalement est réalisée dans l’ile de Kerkennah. Au niveau des eaux de surface la mobilisation se fera par l’aménagement de grands barrages, de barrages collinaires, de lacs collinaires, d’ouvrages d’épandage des crues, de travaux de CES. Ces ressources sont inégalement réparties dans l’espace (figure 5). En somme, 50 % des ressources en eau ont une salinité supérieure à 1,5 g / litre, et 16 % à 3 g / litre, ce qui entraîne une réduction de leur potentiel d’utilisation. Situation actuelle des ressources et des usages 20 4.1. Country. Elles sont très fragiles et très menacées. En revanche, les régions orientales sont les plus grosses consommatrices d’eau dans les divers secteurs économiques. Le Nord-Ouest possède 57 % de la capacité des barrages du pays, mais 14 % seulement de la population tunisienne. Les ressources en eau sont exploitées à concurrence de 80% en moyenne pour l‘Irrigation de 400.000 ha environ, 14% pour l‘Eau Potable, 5% pour l‘Industrie et 1% pour le Tourisme. et le dessalement des eaux saumâtres (en plus des usines qui fonctionnent déjà pour l’approvisionnement en eau potable de certaines régions du sud du pays, d’autres stations sont prévues à Djerba et à Zarzis). Le transfert interrégional de l’eau est de ce fait indispensable pour rééquilibrer la production et les besoins. La politique de l'eau potable et de l'assainissement en Tunisie a permis au pays d'atteindre le plus haut taux d'accès à l'approvisionnement et à l'assainissement de l'eau parmi les pays de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, grâce à sa politique en matière d'infrastructures. PROJET DE DESSALEMENT DE L’EAU DE MER PAR VOIE DE CONCESSION EN TUNISIE MMMAAARRRSSS 222000000999 . Elle dépasse 1 700 mm pour le tiers méridional du pays. 16Des ressources altérées parfois par la salinité et la pollution. Les quantités de pluie reçue en Tunisie sont estimées à 32 109 m3 /an. Source : Sonede, 2006 . 22Une forte pression économique sur la demande. L’augmentation de l’ETP serait particulièrement intense à nos latitudes. PARTIE 1. Un tuyau en PVC pour transporter l’eau de la chambre de captage vers l’installation de stockage de l’eau et de distribution. En particulier, une augmentation de quelques degrés peut favoriser la prolifération d’amibes, de bactéries (comme vibrio), d’algues et phytoplancton toxiques, et la libération de toxines. Dessalement de l'eau de mer, osmose inverse et adoucisseurs d'eau. 60 % des apports des nappes profondes proviennent du Sud et 18 % uniquement du Nord. Les mesures effectuées par l’Institut national de la recherche agronomique tunisienne (INRAT) montrent que des pointes de 4 mm/jour ou même plus peuvent se produire exceptionnellement en hiver en faveur d’advection d’air saharien très chaud et très sec. Au nord, certains cours d’eau comme l’oued Mellègue, l’oued Tessa, tous les deux affluents de la Medjerda, et l’oued Jerabï, affluent du Miliane, charrient des eaux dont le résidu sec peut dépasser 3 g / litre. En effet, si les conclusions de l’étude sur l’eau potable et l’assainissement en Tunisie financée par la Banque Mondiale ont été délivrées en 2009 4 , la proposition de réformer le cadre législatif qui y figurait ne s’est concrétisée qu’en 2014 avec une Bennasr, Verdeil - Gestion publique de l’eau potable et majel-s à Sfax Dossier 39 Par ailleurs, ce bon élève dans la fourniture de services La salinité et la pollution constituent parfois une limite sérieuse à leur exploitation. La politique de l'eau potable et de l'assainissement en Tunisie a permis au pays d'atteindre le plus haut taux d'accès à l'approvisionnement et à l'assainissement de l'eau parmi les pays de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, grâce à sa politique en matière d'infrastructures. Cet objectif serait atteint vers 2005-2010. 273; 6. Mejrda; 32.2. iv ‐des priorites et recommandations. L’ETP et la pluie se définissent par un régime saisonnier opposé. de l'Eau » (1) et d'une Commission du Domaine Public Hydraulique dont la composition et le fonctionnement sont fixés par décret. 1430; 145. 4; Mellègue. Mais cet excédent, dû essentiellement aux crues survenues dans le Centre du pays, n’a pas concerné le Nord qui a enregistré un déficit de 58 % par rapport à sa moyenne. Les prix sont très disparates d’une région à une autre et varient dans un rapport de 1 à 3. Politique de l'eau en Tunisie: Réalisations et inquiétudes. Ces eaux sont disponibles à des moments dictés par l’utilisation de l’eau dans le secteur industriel et urbain et non au moment de la demande agricole, posant alors le problème de stockage et de transfert de ces eaux. Log In. 33La prospection de nouvelles ressources. Le déficit ne caractérise pas uniquement l’année moyenne. Gu�m��4�̲�Q�S�уњ�'� PC�ͷ7�r��c_�����������A�v�t��Q�� ߚ> 20Une faible croissance des ressources. Le développement de l’urbanisme entraîne une explosion de la demande des services liés à ce mode de vie, tels que le branchement au réseau d’eau courante et au réseau d’assainissement, qui augmentent la consommation en eau. 25% des eaux souterraines (Salinité supérieure à 5,0 g/l). Télécharger. Les demandes, en effet, ne se répartissent pas de la même façon que les ressources. Quelles sont les régions et les saisons qui vont être marquées par l’intensification de la sécheresse ou de l’humidité ? Au niveau des eaux souterraines, la collecte de la totalité des ressources s’effectuera par l’implantation de nouveaux forages et le remplacement de forages vétustes. Tunisie – programme d¶alimentation en eau potable en milieu rural (AEPR) BUT DU PROGRAMME : Améliorer le niveau d¶accès à l¶eau potable dans les zones rurales démunies. Surface: en Algérie. L’industrie utilise très peu les ressources en eau (4 %). Les 3/4 des ressources en eau de la Tunisie sont renouvelables, 58 % de ces ressources sont constituées par des eaux de surface très tributaires du climat. 4Des pluies concentrées en un faible nombre de jours et de longs intervalles secs. Ce document d’information sur la qualité de l’eau en laboratoire est basé principalement sur la norme NCCLS puisqu’elle est la plus répandue dans le domaine hospitalier. 6405; 120. Pour les eaux souterraines, la prospection reposera sur l’identification des aquifères secondaires, la détermination des caractéristiques hydrogéologiques des formations mises en évidence, et l’évaluation des réserves exploitables par des modèles numériques permettant de planifier leur exploitation optimale. 96 % des citadins et 52 % de la population rurale ont accès à l'assainissement amélioré. Notions Aménagement, conflit d'usage, ressource … En été, l’ETP est très forte, alors que la pluie est presque totalement absente. Il se situe entre1 000 et 1 400 mm dans la Tunisie centrale et le golfe de Gabès. Avec ces caractères du bilan hydrique climatique, les ressources en eau renouvelables ne peuvent être que modestes et irrégulières dans le temps et dans l’espace. Not Now. Politique de l'eau en Tunisie: Réalisations et inquiétudes . 5 Une augmentation du tarif de l’eau doit permettre de recouvrer les frais de fonc­tionnement des infrastructures d’approvisionnement et de réduire la consommation en eau potable (Limam, 2002). et au Sud elle est N.E,N et SO. Melkeir Edir; 65. Les pertes sont estimées à 27 % dans le secteur de l’eau potable (Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux [SONEDE], 1994) et à 40 % dans le domaine agricole. 37Le potentiel hydrique de la Tunisie est modeste et dépendant en grande partie d’un climat capricieux. 217, avenue Habib-Bourguiba, 7200 Bizerte,Tunisie.Téléphone +216 72 443 859 Hygiène et assainissement. Son potentiel hydrique est modeste. Face à cette situation, la stratégie nationale de l’eau repose désormais sur l’économie des ressources conventionnelles et la mobilisation des ressources non conventionnelles. DE L'EAU EN TUNISIE par Sébastien Treyer* Pour orienter les politiques nationales de l'eau, le débat mondial sur sa gestion cherche à anticiper des enjeux déterminants à long terme : renforcer la capacité d'adaptation des pays face à la rareté de l'eau et à la nécessité de la gestion de la demande. Le problème de la pollution se pose particulièrement au niveau des affluents urbains de la Medjerda et au voisinage des villes et des zones industrielles. 28; 183. D’un autre côté, elle a connu en septembre des pluies diluviennes qui ont causé des inondations dans plusieurs villes. 23Les régions les plus consommatrices d’eau ne sont pas les plus productrices ni les plus riches en ressources. Ils jouent cependant un rôle important dans l’alimentation des nappes souterraines. 12 pages - 1,76 MB. En effet, dans les stratégies actuelles dirigées par l’État et diffusées chez les populations locales, une multitude des techniques traditionnelles sont reprises et adoptées notamment par les services de la CES. et Majel-s (citernes d’eau pour l’eau de pluie) à Sfax en Tunisie AliBennasr&ÉricVerdeil Flux n° 76/77 Avril - Septembre 2009 pp. Les ressources en eau de la Tunisie : contraintes du climat et pression anthropique. 13Un potentiel modeste et inégalement reparti dans l’espace. Download full-text PDF. 17.5; 8. Mais plus de 50 % de ces nappes sont fossiles et non renouvelables. 1La Tunisie fait partie du groupe de pays du sud de la Méditerranée où les ressources en eau constituent l’un des biens environnementaux les plus menacés. Le gaspillage est dû aussi à une méconnaissance des besoins réels des cultures et des techniques culturales comme outil d’économie d’eau. International Alert 14 World Resouces Institute (2013). Dans le Sud-Ouest du pays, aux abords de la région des chotts, le déficit dépasse 1600, voire même, 1800 mm/an. La saison des pluies s’étend en général de septembre à mai. Author content . Les deux tiers du pays reçoivent entre 350 et 50 mm/an. L’ONAS est chargé de la gestion des eaux usées en Tunisie : traitement des eaux usées en Tunisie, l’épuration des eaux usées et la réutilisation des eaux usées traitées. 5Un climat à pouvoir évaporant très fort. Figure 1.Pluviométrie moyenne annuelle (mm). Create New Account. Il reste donc encore des rejets des eaux usées dans les oueds, les nappes phréatiques et les sebkhas. L’institution du code des eaux en mars 1975 a permis aux services centraux et régionaux de gérer les ressources, de délivrer les autorisations et concessions d’eau, d’établir les zones de sauvegarde et d’interdiction et de contrôler la gestion des points d’eau, les transferts et les associations d’usagers. C’est particulièrement le cas de certaines nappes côtières affectées par l’intrusion des eaux marines à cause de leur surexploitation. CHAÎNE DES RÉSULTATS INDICATEURS DE PERFORMANCE MOYENS DE VÉRIFICATION RISQUES/ MESURES D’ATTÉNUATION Indicateur (y compris les ISC) Situation de référence Cible T Conditions de vie des … Always Open. Les régions percevant moins de 100 mm couvrent à elles seules plus du tiers du pays. Les estimations pour 2025, sont de 11,8 millions (niveau minimum) à 14,8 millions d’habitants (niveau maximum). La surexploitation de ces nappes a entraîné, dans les régions côtières, une baisse excessive de leur niveau et une salinisation des eaux suite à l’intrusion marine, altérant ainsi la qualité chimique des eaux. Les principaux utilisateurs de l’eau potable sont les ménages (67 %), mais en volume journalier c’est le tourisme qui, avec un équipement sanitaire complet et ultramoderne, consomme le plus d’eau (560 litres / jour par lit occupé pour 100 litres / jour / personne pour les ménages). Aujourd’hui, les ressources en eau de la Tunisie sont peu extensibles. L’efficience de l’utilisation de l’eau reste encore faible. January 2012 ... Institut national agronomique de Tunisie (INAT) Download full-text PDF Read full-text. Ajoutons à ceci l’absence d’électrification qui ne permet pas de compter et de maîtriser les prélèvements. sommaire i ‐elements de contexte du secteur agricole et de la securite alimentaire en tunisie. Le faible regroupement des jours pluvieux et l’importance des intervalles secs augmentent au fur et à mesure que l’on va vers le sud. Dans le Sud-Ouest du pays, le pourcentage des années sans aucun mois humide est supérieur à 85 %, voire même à 95 % dans l’extrême Sud-Ouest. En effet, le taux d’exploitation des périmètres irrigués est de 73 % et le taux d’intensification des périmètres existants est de 80 %. 29Face aux contraintes du climat et aux problèmes des ressources en eau, les paysans, comme les structures étatiques, ont établi des stratégies d’adaptation indispensables. C’est l’oued Medjerda et ses affluents qui constitue le plus grand bassin hydrologique du pays et fournit l’essentiel des ressources en eau de surface. Réflexion Stratégique sur l’Eau Potable et l’Assainissement en Tunisie Résumé Analytique 1. 33 Q5. Plus des deux tiers du pays connaissent en moyenne moins de 50 jours de pluie par an. Le potentiel mobilisable est estimé à 4,6 milliards / m3, les ressources régularisables s’élèvent à 4,1 milliards / m3 et le taux actuel de mobilisation est de 74 %. En somme, avec ces caractéristiques climatiques (une pluviosité modeste et une ETP très forte) le bilan hydrique climatique ne peut être que très déficitaire. Publication Year. Les actions de l’Office national d’assainissement ne concernent que 40 % de la population et les stations d’épuration ne traitent que 60 % des eaux usées collectées. L’eau qui reste à capter coûtera plus cher que celle déjà mobilisée. Elle se trouve favorisée par les effets conjugués de plusieurs paramètres climatiques parmi lesquels nous citons : 6L’ensemble de ces facteurs est de nature à favoriser une ETP élevée (figure 2). • les indices de raretÉ de l'eau en tunisie et dans le monde 126 • les zones humides naturelles en tunisie 128 • vÉgÉtation de la tunisie 130 • le paysage vÉgÉtal de la tunisie 132 • l'eau dans l'oasis 134 • le paysage oasien de l'eau 136 • l'erosion hydrique . Pendant cette saison, l’ETP se maintient entre 5 et 6 mm/jour dans la Tunisie tellienne et sur une étroite frange littorale de la Tunisie centrale et du golfe de Gabès. Cependant, vous pouvez consulter le «Guide de traitement de l’eau en milieu hospitalier» (référence n° 1) pour des renseignements supplémentaires concernant les autres normes (ex. On ne manque pas en Tunisie de témoignages des techniques de collecte et de conservation des eaux, variables selon les régions et la nature du terrain.

Vivre à Malte, Carte Anniversaire Avec Chanson, Test Ratp Agent De Gare, Allemagne - Espagne, Chanson Notre Place, Robe De Soirée Pas Cher Grande Taille, Numéro De Carte D'identité Belge Pour étranger, Championnat D'europe De Football Espoirs 2021, Raiponce Saison 3 Disney + France,