avis quelques minutes après minuit

Cet état émotionnel est montré comme très rarement au cinéma et c’est sur ce point que le film est une pépite dure mais positive, une leçon de psychanalyse à la portée de tous avec un dénouement magistral et plein d’humanité. Préférences cookies | Ensuite le Scénario est quand a lui Mature et Captivant en nous montrant le parcours difficile d'un enfant en proie a ses problèmes quotidiens pour petit a petit avancer dans l'age délicat du passage adulte dont le rythme est soutenue a la perfection pendant 1h48 de film, Ajouter a cela des Effets Spéciaux révolutionnaires dont on découvre devant des yeux ébahis des créatures magnifiquement conçu en passant par des Séquences Oniriques qui reste graver dans la mémoire tout en n'oubliant pas d'y faire part a l'Emotion qui occupe une bonne partie de récit en montant largement en puissance dont en ressort totalement larmoyant âpres un dénouement libérateur. Le seul défaut que l’on pourrait trouver à ces parenthèses oniriques, petites histoires dans l’histoire, c’est qu'elles ne soient pas plus nombreuses. Une histoire haute en couleur adaptée avec fidélité de l'ouvre originale, y compris la dureté et la tristesse des thématiques abordées, à savoir si vous comptez y exposer un jeune public... Maîtrisée de bout en bout, la réalisation est juste et intimiste dans un style britannique particulièrement à propos. QUELLE CLAQUE ,et pourtant je n ai pas aimé l orphelinat  trop Mielleux avec une fin prévisible .......dans ma vie , je n ai pleuré que deux fois dont Le Labyrinthe de Pan et le tombeau des lucioles ainsi que celui ci ..... Une mise en scène toujours émouvante et ammenant des séquences dramatiques et onirique avec finesse, et une prouesse ; tout comme le visuel avec des SFX a la pointe de la technologie.Un film sur le deuil , l amour , les reves et cauchemars de la dure et triste vérité sur la maladie .En résumé : un superbe film en tout point, un classique du cinéma fantastique, confirmant la belle place qu'occupe les productions espagnoles dans ce domaine. Partager Fermer. 46 abonnés Bref, pour Conor, la vie est déjà très difficile et douloureuse. » (p. 40). Décevant. Ainsi que la voix française du monstre qui lui va à ravir ! Passé cette première impression, on est rapidement happé par un double tourbillon qui ne nous lâche plus jusqu’au dénouement. Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte, Avec Lire ses 727 critiques, Suivre son activité Faites taire les violons, a-t-on envie parfois de s'écrier, qui cherchent désespérément à susciter l'émotion de la manière la plus criarde qui soit. J'ai vraiment aimé ce moment de cinéma. Mais bientôt. D'autant que les procédés sont multiples et que le metteur en scène ne recule devant aucune technique contemporaine, en particulier d'animation. C'est un cauchemar récurant, mais en est-ce vraiment un ? 3.5/5. Quelques minutes après minuit de Patrick Ness a été publié aux Editions Gallimard Jeunesse. Quelle maladie de la mère du jeune garçon? Lire ses 101 critiques, Suivre son activité Connor a 13 ans avec sa mère malade, presque mourante, il doit se débrouiller tout seul. 22 abonnés Quelques minutes après minuit Qualité HDLight 720p | TRUEFRENCH Origine : Américain Réalisation : Juan Antonio Bayona Durée : 1h 48min Acteur(s) : Lewis MacDougall,Sigourney Weaver,Fel Un roman de 215 pages, parsemé d'illustrations. 47 abonnés Entamée sur le mode du film d'épouvante, ... Vous regardez Quelques minutes après minuit. Quelques minutes après minuit est un très beau livre, très triste également. Lire ses 393 critiques, Suivre son activité Edition du film, Quelques minutes après minuit, Patrick Ness, Bruno Krebs, Jim Kay, Gallimard jeunesse. Quelques minutes après minuit est un beau conte plein de douleur, qui a pour principal mérite d’aborder la nature humaine sans manichéisme, en mettant en lumière sa complexité à travers des légendes et l’imagination. Grâce à ces interprétations mémorables, l’univers fantastique du film prend vie sous nos yeux ébahis. : Lire ses 8 critiques, Suivre son activité On avait découvert le metteur en scène Juan Antonio Bayona avec le film The Impossible, cette épopée familiale dramatique vécue par une famille de touristes lors du tsunami de 2004. Politique de cookies | Liam Neeson fait la voix de l'arbre monstrueux , enchanteur et parlant. Dans Quelques minutes après minuit, Felicity Jones incarne une femme malade. Critique du film "Quelques minutes après minuit" de Juan Antonio Bayona. En Conclusion, Quelques Minutes Aprés Minuit est un magnifique Drame Fantastique qui rend un belle hommage au roman dont il est adapté et confirme que le cinéaste Juan Antonio Bayona est un réalisateur virtuose entre Guillermo Del Toro et Steven Speilberg dont livrant ici une oeuvre a la fois Tendre,Magique,Poétique,Bouleversant et Brillant qui démarre l'année 2017 sous les chapeaux de roue avec ce Premier Bijoux cinématographique de l'année et qui risque a court sur de devenir dans les années a venir un grand classique du Septième Art pour toute une génération. Jim Kay est l'illustrateur de ce roman et autant le dire ces illustrations sont sublimes. Deux excellentes actrices sont au casting : Sigourney Weaver et Felicity Jones. Livre Quelques minutes après minuit de l'auteur Jim Kay, Patrick Ness. Achat Quelques Minutes Après Minuit à prix bas sur Rakuten. Avec Aprés les inoubliables The Impossible et L'Orphelinat,le réalisateur Juan Antonio Bayona nous livre une nouvelle claque cinématographique avec cette fabuleuse adaptation du roman de Patrick Ness qui est la parfaite lingée du Labyrinthe de Pan. Lire ses 53 critiques, Suivre son activité Quelques minutes après minuit, un film de JA Bayona | Synopsis : Un garçon de 13 ans multiplie les cauchemars. Un roman de 215 pages, parsemé d'illustrations. Bien réalisé, bien produit et bien écrit. Je souhaite à Quelques Minutes Après Minuit d’avoir un impact semblable à ceux qu’ont pu avoir Big Fish (Tim Burton, 2003) ou Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro, 2006) puisqu’ils se rassemblent autour de thématiques ou d’imageries fortes comme celles du conte fantastique, de l’imaginaire qui raconte le réel, l’enfant qui se découvre et se comprend lui-même. Comme un enfant qui n’a plus que l’imaginaire comme terrain de refuge, il se retrouve plongé dans des histoires racontées par une créature géante en forme d’arbre, incarnée par Liam Neeson himself (La liste de Schindler, Batman begins, Taken), qui lui propose trois histoires allégoriques avant que Conor ne doive raconter la dernière. 3 ont aimé. Grands comme petits peuvent en effet apprendre beaucoup de cette histoire magnifique, au final cathartique à la fois sublime et déchirant. Andrey Konchalovsky, Avec Lire ses 2 027 critiques, Suivre son activité Un film d'une beauté rare, émouvant. 113 abonnés 40 abonnés Mais ce "bon gros géant" végétal peut nous amener à rester... de bois avant d'admettre les "ficelles" de la fiction. Les acteurs sont tous convaincants avec une mention spéciale pour le jeune Lewis MacDougall qui porte le film sur ses frêles épaules et surtout, avec son regard si expressif et toujours juste. Il aborde l'amour parental, la maladie et la mort avec beaucoup de pudeur. Lire ses 664 critiques, Suivre son activité On pourrait lui reprocher d'être un peu trop tire-larmes et d'être assez attendu dans sa trame mais Bayona réussit à mêler grand spectacle et film intimiste, le tout aidé par un casting impeccable, avec une mention particulière pour Sigourney Weaver, très touchante dans son rôle de grand-mère qui doit faire face à la colère de son petit-fils. En effet, Quelques Minutes après minuit est l’adaptation du roman éponyme de Patrick Ness. Va-t-il passer inaperçu? Curieux... De quoi s'agit-il au juste ? Alberto Testone, Jakob Diehl, Francesco Gaudiello. Et il y a ce cauchemar qui revient chaque nuit et qui le réveille en sursaut. Quelques minutes après minuit est très bien écrit, le lecteur ressent toutes les émotions, les sensations et les sentiments des personnages. Le film fait place à une poésie de quasi tous les instants, soutenu par un visuel magnifique, et au fantastique pour aborder un sujet grave qui parlera à beaucoup. Je ne pensais pas que l'on pouvait faire un livre aussi beau avec un sujet aussi dur. De plus, le film est désespérément sinistre : il y a la maladie de la mère, le cadre anglo-saxon assez glauque, une lumière toujours très sombre et bien sûr aussi ce fameux monstre. Vous aimez ce livre ? Retrouvez les 229 critiques et avis pour le film Quelques minutes après minuit, réalisé par Juan Antonio Bayona avec Lewis MacDougall, Felicity Jones, Sigourney Weaver. Depuis qu’elle est tombée malade, l’adolescent redoute les nuits car il, quelques minutes après minuit, immanquablement, un horrible cauchemar surgit. Avis clients (3) 5/5. Pour les parents, n’hésitez pas à le voir avec vos enfants pour ouvrir un débat fructueux à la suite de la projection. Conte fantastique et dramatique des plus réussis, Quelques minutes après minuit nous place dans la tête d’un jeune préadolescent joué par Lewis MacDougall (déjà vu dans Pan), qui doit faire face à la maladie grave de sa mère, sous les traits de Felicity Jones (Inferno, Rogue One), en plus de ses camarades violents au collège, de la présence rare de son père et de la fermeté de sa grand-mère, brillamment interprétée par Sigourney Weaver (Alien, SOS Fantômes). On est parfois surpris par les titres des films d'un pays à un autre. Le second tourbillon provient du monde imaginaire dans lequel l’enfant, se réfugie. Le sujet est grave, l’enfant n’a pas une vie facile et pourtant le film ne fait pas dans le pathos et n’en rajoute pas, ce qui n’empêche nullement l’empathie et l’ascenseur émotionnel, bien au contraire ! Le père de Conor est parti en Amérique avec sa nouvelle femme. La mère de Conor est très malade et les traitements semblent l'affaiblir de plus en plus. Il me semble que de ne rien savoir sur ce film est la meilleure façon de l’appréhender afin que la surprise soit totale et l’effet de surprise démultiplié. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction . Mais adapter un roman jeunesse pour le grand écran n’est pas chose aisée. Lewis McDougall interprète un garçon rêveur. Avec " mademoiselle" , et " no name" trio de choc du vrai cinéma bien loin des oscars et golden globe. Je vous invite d’ailleurs à aller le voir et lire la suite de cette critique ensuite ! Un superbe conte filmique, sur un sujet grave - le rapport de l’enfance à la mort -, mais sur un mode ludique qui rappelle Steven Spielberg, tout en ayant de la personnalité. Cela dit, le film est agréable à découvrir : une fois de plus l'acteur principal est un enfant, répondant en l'occurrence au nom de Lewis Mac Dougall, et c'est bien sur ses frêles épaules que repose tout le poids du film. Fernando Trueba, avec C'est ce que toi tu veux de moi. L’aspect fantastique du film peut intéresser un public aimant le genre, mais ici le mélange entre drame familial et rêveries fantastiques ne fonctionne pas très bien. Pour échapper à la dure réalité, celle où sa mère est atteinte d’une terrible maladie et où il endosse le rôle de souffre-douleur pour ses camarades de classe, ce jeune adepte de la planche à dessiner trouve refuge dans son imagination plus que fertile. / Je ne veux rien de toi. Mêlé d'un drame, celui ci saura toucher votre cœur d'adulte et d'enfant. Conor est toujours plus poussé à bout et finit par faire ressortir ce que l’arbre attendait, les personnages des contes représentant. Il n'empêche : nous aimons l'univers de Juan Antonio Bayona, nous aimons ce recours au fantastique pour exprimer les fantasmes et les tortures de l'enfance. Conor est un jeune garçon qui soufre, mais avec tellement de maturité, il ne parvient pas à parler de sa douleur et de sa peur. En plaçant l'imagination comme moteur de l'avancée psychologique de son héros, le film va au bout de son idée tout en restant très accessible. Par les membres ayant fait le plus de critiques, le jeune garçon dans ses difficultés à accepter la fatalité sur l’issue de la maladie de sa mère, Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs, Les meilleurs films de tous les temps selon la presse, C'est toi que j'attendais Bande-annonce VF, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, Encanto, la fantastique famille Madrigal Teaser VF, Marvel Sony Untitled Spider-Man: Far From Home Sequel. Le metteur en scène espagnol ne manque d’ailleurs pas d’idées pour dynamiser un scénario certes difficile et parfois morne, mais qui fait preuve à plusieurs reprises d’une beauté éblouissante. Quelques minutes après minuit (A Monster Calls) est un film fantastique américano-hispano-canado-britannique réalisé par Juan Antonio Bayona, sorti en 2016.. Il est basé sur le roman A Monster Calls de Patrick Ness, sur une idée de Siobhan Dowd proposée pendant qu'elle se préparait à mourir. Lui raconter des histoires ? 156 abonnés Bouleversant, magnifique, un moment de lecture dont on n'en sort pas indemne. Quelques minutes après minuit . Certes Juan Antonio Bayona prétend s'adresser à des ados plus qu'à des adultes qui ont tout vu tout entendu et qui ne s'en laissent pas conter. Un conte d'un nouveau genre qui est très séduisant, par la petite bouille du gamin, par un trio d'acteurs convaincus et convaincants, et par la présence de ce monstre qui représente la peur et l'acceptation face à l'inévitable. Si vous êtes fan de lecture depuis des années, découvrez sans plus tarder toutes nos offres et nos bonnes affaires exceptionnelles pour l'acquisition d'un produit Quelques Minutes Après Minuit. Très joli roman, qui je l'avoue m'a tiré une larmichette. Cette quête d’identité où l’imaginaire se mêle habilement au réel doit avant tout beaucoup aux acteurs qui l’animent. Description du livre Quelques minutes après minuit sur Gallimard Jeunesse. Publicité | Résumé de Quelques minutes après minuit Du haut de ses 12 ans, Connor O'Malley fait face à de nombreux problèmes : sa mère est atteinte d'un cancer, sa … C'est un livre fort et qui se lit très rapidement, poétique et qui approche avec finesse le thème de la perte d'un être cher, tout en l'abordant avec sincérité et en mettant en scène la violence de la douleur. Avec ce film ultra-réaliste sorti en 2012 le réalisateur espagnol avait suscité plus que de la simple curiosité. Mais cela ne vient pas et on se retrouve avec un message terminal noyé dans une fausse complexité qui n’était pas nécessaire. Les effets spéciaux du monde imaginaire. A trop vouloir protéger les enfants, qui ont de toute façon très bien compris la réalité de la maladie, cela peut les mener à se réfugier honteusement -par un trop plein de culpabilité- dans un monde imaginaire pour éviter de laisser libre court à ce qu’ils ressentent au fond d’eux. Ou comment avoir recours à un fantastique métaphorique, pour s’évader et adoucir la terrible noirceur d’une réalité contre laquelle on n’est pas armé pour lutter. Mais un soir, un monstre ancestral prend vie dans l’if près de la maison de Connor et vient rendre visite à l’adolescent en lui proposant son aide. Pour commencer la Mise en Scene est éblouissante avec au passage un univers fantastique qui dépasse l'imagination en étant un vrai régal pour la rétine et qui est accompagné d'une BO envoûtante de Fernando Velázquez qui nous transporte a chaque note musical en collant magnifiquement au long métrage. Sigourney Weaver, dans le rôle de la grand-mère insupportable, s'efforce d'être aussi déplaisante que possible et n'y parvient qu'à moitié. 37 abonnés Pour échapper à son quotidien se partageant entre la maladie de sa mère et les humiliations répétées de ses camarades de classe, un jeune garçon se réfugie dans un monde imaginaire digne des contes de fées, où il est question de courage, de perte et de foi. Ce serait fort dommage de louper ce film. C'est à la fois triste et magnifique. Revue de presse | Connor va devoir aller au bout de lui-même et ne pas se laisser submerger par ses angoisses pour surmonter cette épreuve. Touchant. Quelques minutes après minuit de Patrick Ness a été publié aux Editions Gallimard Jeunesse. Et pourtant Conor, le jeune garçon, "trop âgé pour être un enfant et trop jeune pour être un adulte", va bénéficier d'une aide inattendue en la personne d'un monstre issu de l'écorce d'un arbre. Ce roman a été comme un coup de poing dans mon ventre tant il m'a touchée. Lire ses 396 critiques, Suivre son activité C’est un des points forts du film : oser une audace visuelle qui sert le propos tout en mettant en exergue le ressenti des sentiments sans toutefois être trop caricatural. Cette imagerie fantastique illustre parfaitement les questionnements de Conor. Quelques minutes après minuit est un beau film, pur et, forcément, dur à la fois. Surtout beaucoup d'émotions sur un sujet grave, avec des effets spéciaux qui sont là pour servir le film et sublimé ce film. Cette dernière est parfaite en mère courage, dans un rôle lui correspondant beaucoup mieux que celui du dernier Star Wars. Ex. Bande-annonce, séances cinéma, avis, critiques et offres VOD du film Quelques minutes après minuit. Jeux concours | Votre bande-annonce démarrera dans quelques secondes. / Ce n'est pas ce que je veux de toi, Conor. demanda-t-il. Voilà une très jolie histoire émouvante et originale. Quelques minutes après minuit, Patrick Ness, Bruno Krebs, Gallimard jeunesse. Lire ses 410 critiques, Suivre son activité Prenant de bout en bout, le film alterne parfaitement la difficulté de la vie lors de scènes réalistes et les histoires envoûtantes lors de séquences animées d’une qualité d’animation impressionnante. Ce roman m'a été vivement conseillé par une collègue de travail et je la remercie vivement. 86 abonnés Sigourney Weaver tient le rôle de la grande-mère. Après avoir adoré la série le Chaos en marche, c'est donc tout naturellement que je continue ma découverte de Patrick Ness avec Quelques minutes après minuit. Séances. Babelio vous suggère. Quant à Felicity Jones, elle ne réussit guère à nous émouvoir et n'habite que médiocrement son personnage de femme promise à une mort prochaine. Pour échapper à son quotidien se partageant entre la maladie de sa mère et les humiliations répétées de ses camarades de classe, un jeune garçon se réfugie dans un monde imaginaire digne des contes de fées, où il est question de courage, de perte et de foi. Alors que le titre original est "A monster calls", qui résume en trois mots l'intrigue du dernier film de Juan Antonio Bayona, la version française, "Quelques minutes après minuit", - peu euphonique, au demeurant - ne renseigne guère que sur l'heure d'apparition dudit monstre. D'un enfant en proie aux pires cauchemars et dans ses rêves et dans sa vie quotidienne. Le premier tourbillon vient du monde réel, avec sa dureté, ses couleurs ternes dignes des meilleures campagnes anglaises. Pourquoi ? Toby Kebell joue le père. Difficile de rester de marbre devant l'émotion véhiculée par ce film, notamment portée par une performance incroyable de maturité du jeune acteur principal. 34 abonnés Doué en dessin, c’est d’ailleurs un lien très profond qui l’unit à sa mère qui souffre d’un cancer en phase terminale. Quelques minutes après minuit; Avis clients; Retour à la fiche article Avis clients Tous les commentaires des internautes sur Quelques minutes après minuit. Lire ses 2 830 critiques, Suivre son activité 22 abonnés Que ce soit le jeune Lewis MacDougall, au centre du récit, ou bien encore Felicity Jones, Sigourney Weaver et Liam Neeson (la voix captivante du fameux monstre), tous sont absolument remarquables et remarquablement justes dans leurs prestations. Quant au jeune héros, interprété par Lewis MacDougall, il n’arrive pas à transcender son personnage et à le rendre attachant. Note et avis. Votre avis sur Quelques minutes après minuit ? N’ayant pas vu la bande d’annonce, ni lu quoique ce soit à son propos, je suis allé voir « Quelques minutes après minuit » telle une feuille blanche, sans a priori... Ou presque : ayant vu l’affiche, je pensais qu’il s’agissait d’un film d’horreur. Mais que diable ! Avec Quelques Minutes après Minuit, le cinéaste s’immerge dans l’essence même du conte, il plonge dans sa plus pure définition. 83 abonnés L’absence de manichéisme et la dureté des histoires, pourvues d’assassinats et d’apparences trompeuses, renforcent leur intérêt ainsi que le questionnement du garçon et du spectateur. Recrutement | Après la lecture d'un pavé pourvu de moult longueurs, il me fallait un truc court, quelque chose de 200 pages et pas plus. Au départ, le film s’apparente à un conte pour enfant, un peu lent à se mettre en place et les histoires de prince pas très charmant nous font craindre un énième ersatz du genre. Après un quasi-sans-faute avec deux premiers longs métrages brillants, le réalisateur de "L’Orphelinat" et de "The Impossible" a décidé, une fois de plus, de changer de registre tout en continuant d’explorer ses thèmes de prédilection. «Quelques minutes après minuit» a reçu douze nominations aux Goya 2017 ! Le tournis vient de l’imagination débordante menée tambour battant et quasi sans limite. À noter, ce roman a reçu de nombreuses … Le film pour enfants est à voir au cinéma le 4 janvier 2017 à partir de 10 ans. 608 abonnés film Quelques minutes après minuit. 2 abonnés Lire ses 1 067 critiques, Suivre son activité Lire ses 444 critiques, Suivre son activité Lire ses 244 critiques, Suivre son activité Felicity Jones incarne une mère cancéreuse. Quatre ans après, le curseur de l’attente était donc presque au maximum pour son nouveau long-métrage à l’atmosphère fantastique pleine de promesses. Javier Cámara, Patricia Tamayo, Contact | Et que dire ? ©AlloCiné, Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné : 0 892 892 892 (0,34€/minute). / Pas encore, dit le monstre. Le film oscille en permanence entre le monde réel minimaliste quasi figé et le monde imaginaire baroque et mouvementé avec un équilibre rare et retombe toujours sur ses pieds, ce qui n’est pas la moindre des performances au vu des enchainements peu probables que cela nécessite. 111 abonnés Quelques minutes après minuit. C'est un livre fort et qui se lit très rapidement, poétique et qui approche avec finesse le thème de la perte d'un être cher, tout en l'abordant avec sincérité et en mettant en scène la violence de la douleur. En recevant chaque nuit la visite d’un monstre prenant la forme d’un arbre géant, il va apprendre à comprendre le monde tout en se construisant lui-même. En plus chaque nuit juste après minuit l'if de son jardin ce transforme en monstre et l'appelle, mais que lui veut ce monstre ? Mais dans le long-métrage, le scénario s’avère d’une grande confusion et les différentes péripéties sont bien peu captivantes. Un soir, à 0 h 07, le grand if qui se dresse derrière la maison se transforme : un monstre entre dans la chambre de Conor et lui annonce qu'il lui racontera trois histoires avant d'entendre la sienne qui devra être la vérité. Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures, Critiques sur Quelques minutes après minuit (202). Il est aussi à l’usage des adultes qui ne savent pas comment annoncer l’arrivée de la grande faucheuse aux enfants et qui ne comprennent pas toujours leurs réactions étranges face à ce non-dit (ce dernier étant plus meurtrier que la maladie).

Restaurant Les Douves La Roche Posay, Parement Pierre Naturelle Calcaire, Musée Ephémère Dinosaure Strasbourg, La Pampa Le Chesnay, Montpellier Bastia Bateau, Nagini Serpent Race, Traduction En Français, Point De Vente Flixbus Bruxelles, Plan Cholet Michelin, Soufflet En Anglais,