lyon ligue des champions palmarès

Bien que l'OL ait été tête de série lors du tirage au sort (en raison de son fort coefficient UEFA), les Espagnols battent Lyon qui est donc reversé en phase de poules de la Ligue Europa. Mais le club ne parvient toujours pas à monter en première division et Charles Mighirian envisage de se retirer de la présidence. En 1995, l'OL revient sur le podium, finissant deuxième derrière des Nantais intouchables cette année-là, grâce à une génération de joueurs formés au club, dont le symbole est l'attaquant Florian Maurice[28]. Le précédent record du nombre de championnats gagnés consécutivement était détenu par Saint-Étienne, avec quatre championnats. Le tableau ci-dessous résume les différents budgets prévisionnels du club lyonnais saison après saison. L'Olympique lyonnais termine premier de la zone Sud du Championnat de France de football 1944-1945. Un nouveau cycle démarre au début des années 1970. S'ensuit alors une série inédite de sept titres consécutifs de champion de France[33]. Jean-Michel Aulas en devient même président en 2007 jusqu'à sa dissolution l'année suivante. Sur le plan européen, l'Olympique lyonnais a réussi à obtenir le deuxième plus gros score de la Ligue des champions, en battant, en 2005, le Werder Brême sur le score de 7 buts à 2 en huitième de finale de la compétition[128] ; cette 2e place est confortée le 7 décembre 2011 par la victoire à l'extérieur 7 à 1 contre le Dinamo Zagreb en phase de groupes. Mahamadou Diarra[177] et Michael Essien respectivement recrutés en 2002 et 2003 sont des milieux de terrain athlétiques. Selon le livre de Bastien Drut Sciences Sociales Football Club[41], l'OL a obtenu lors de la saison 2006-2007 le meilleur score ELO jamais atteint en championnat de France. Cependant, le passage du joueur à l'OL a été émaillé de nombreuses blessures à répétition qui ont éloigné des terrains le joueur de nombreux mois. Elle organise aussi des opérations de promotion ponctuelles, comme le soutien de la deuxième nuit Solidaire pour le logement aux côtés d’Emmaüs[209], au moyen d'un maillot portant la mention de l'opération. Par exemple, les 4 premiers des meilleurs championnats européens vont en Ligue des Champions. Dès son arrivée au club, il est entraîné par Joël Bats et s'impose dans la cage lyonnaise. Le siège de l'Olympique lyonnais se trouvait à proximité du stade de Gerland dans le septième arrondissement de Lyon. Il remporte une semaine plus tard la coupe de France en prenant le dessus sur le Paris SG, ce qui lui permet de fêter le premier doublé de son histoire[45]. Jamais la célèbre phrase[24] prononcée par le président des Verts dans les années 1970, Roger Rocher : « En matière de football, Lyon a toujours été la banlieue de Saint-Étienne » n'a eu autant de sens qu'à cet instant. : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article. Il devance le Milan AC (7 victoires), le Bayern Munich et Liverpool (6 victoires). Cette dernière est par ailleurs directement qualificative pour la phase de groupe de la Ligue des Champions 2018-2019 à la faveur de la victoire de l'Atletico de Madrid sur l'Olympique de Marseille en finale de la Ligue Europa[88]. Ce logo apparaît sur la partie centrale du torse des premiers maillots[121]. Des discussions ont lieu entre les deux hommes, et Charles Mighirian décide de lui laisser sa place, pensant que Jean-Michel Aulas pourrait permettre au club de progresser. Les débuts sont par ailleurs prometteurs pour l'équipe puisqu'elle enchaîne une série de neuf victoires et un match nul lors des dix premières journées de la saison 1950-1951[a 4]. Cette année-là, les liserés du style années 1950 sont remis en place. Certains d'entre eux de renommée internationale ont été formés par le club, d'autres recrutés dans le monde entier ont largement contribué à écrire l'histoire du club. Chaque championnat se voit attribuer un coefficient par l'UEFA, qui détermine le nombre de clubs que chaque championnat présente. Le 11 février 2017, en marquant contre Guingamp, il devient le premier joueur lyonnais de l'histoire à inscrire au moins 20 buts en Ligue 1 sur trois saisons consécutives[182] et part de l'OL pour Arsenal (transfert de 60 millions d'euros estimés) avec 100 buts marqués en Ligue 1. Malgré ce succès, et comme pour les entraîneurs précédents, les résultats en championnat ne sont pas à la hauteur et Louis Hon est contraint de quitter le club. Le centre de formation de l'Olympique lyonnais comprend plusieurs formations de jeunes, des débutants aux juniors. Le titre de champion de France est acquis après la victoire sur l'AS Monaco par trois buts à zéro dans le stade de Gerland devant cinq mille spectateurs[a 4]. Mais les difficultés financières du club l'obligent à vendre une partie de l'effectif et, en compagnie de ses assistants Pierre Forest et Gérard Nicol, à quitter la direction. Il était destiné à remplacer le stade de Gerland, propriété de la ville de Lyon[185], par un nouveau stade privé d'une capacité prévue de 60 000 places[188], associé à un complexe commercial accueillant un musée, un centre de sport, un centre de fitness, une piscine, un centre commercial, le centre d'entraînement et un petit parking[189]. Le nouveau nom du club est officialisé le 6 mars 2020, en même temps qu'un nouveau logo, intégrant un lion, symbole historique de la ville de Lyon. À la suite du départ de Le Guen, Gérard Houllier est nommé entraîneur le 29 mai 2005[32]. Résultats de la ligue des champions 2019 : scores et affluences des matchs de football. Ce budget a encore augmenté durant la saison 2015-2016 grâce au retour du club en Ligue des champions et surtout au début de l'exploitation (semi) du nouveau Parc Olympique lyonnais. En mai 1950, des dissensions fortes[6] entre les sections football et rugby du LOU provoquent une scission entre ces deux sections. Le club compte plusieurs groupes de supporters au statut plus ou moins officiel[272]. Le départ de la section de football professionnel est effectif le 27 mai 1950 lorsque les statuts sont déposés en préfecture du Rhône[b 1]. Le club est ensuite éliminé par le FC Barcelone, après une lourde défaite au Camp Nou (1-5)[90]. qui sont les couleurs de la ville de Lyon. La plus grande rivalité régionale est celle qui existe depuis la création du club avec l'AS Saint-Étienne. Ce journal gratuit publié lors de chacune des rencontres du club rhodanien est diffusé à 60 000 exemplaires, dont 20 000 dans le stade de Gerland[297]. Il s'agit de l'international brésilien Juninho[176]. Le club conserve tout de même son surnom, The Bold[307]. Entre ces deux dates, le maillot avec bande horizontale bleue et rouge et short bleu est réutilisé[112], puis associé à un short blanc entre 1970 et 1971. Pendant les années 2000, et l'accumulation des titres, celui-ci a considérablement augmenté avec un montant de 90 millions d'euros en 2004[230] puis plus de 120 millions d'euros après 2007[231]. La semaine suivante, lors de la réunion du 12 juin, onze promesses de dons ont été effectuées[b 3]. Les Lyonnais ont participé systématiquement à la Ligue des champions de l'UEFA de 1999 à 2012, atteignant assez régulièrement au moins le stade des huitièmes de finale. Pourtant, depuis la fin de l'année 2006, Lyon a marqué le pas dans la hiérarchie européenne. La finale nationale du championnat oppose Lyon à Rouen. Une petite évolution à ce blason a été effectuée en 2006. Il est édité par OL Média (rédacteurs du site olweb.fr). Au niveau national, les rivalités avec l'Olympique lyonnais se développent avec sa domination du championnat de France dans les années 2000. Le 23 mai 2014, Hubert Fournier est nommé entraîneur du club[70]. Il s'agit d'un industriel lyonnais, Jean-Michel Aulas. L'année 1988 marque une nouvelle ère dans l'histoire de l'OL[a 9]. ... pronostic Juventus Lyon : Cristiano Ronaldo de la Juve marque dans le dernier quart d’heure, cote à 3.74). L'Olympique lyonnais dispose, depuis 2005, de sa propre chaîne de télévision[289]. Il fait partie de la génération ayant remporté la Coupe de la Ligue en 2001, les sept titres consécutifs de Champion de France et la Coupe de France. La saison 2011-2012 donne l'occasion à l'OL de participer pour la douzième fois consécutive à la Ligue des champions après l'élimination du Rubin Kazan en tour préliminaire, et de fêter dignement par une victoire (2-0 face au Dinamo Zagreb) son centième match dans la compétition, un record pour un club français. Un autre créateur de l'Olympique lyonnais devient président en 1965, il s'agit d'Édouard Rochet[132], un professeur de la faculté de médecine de Lyon. Ce nombre de victoires consécutives est rare dans les grands championnats[note 2]. Il s'agit de Bernard Lacombe alors qu'il a seulement dix-sept ans[167]. En effet, Gourcuff ne disputera que 90 matchs sur 190 matchs possibles en Ligue 1 avec l'OL. C'est un buteur agile[170] qui marque 54 buts en championnat en 127 rencontres. Le Real Madrid est le club le plus titré en Ligue des Champions, avec 13 victoires. L'équipe se renforce entre chaque saison et monte en puissance, elle termine sixième lors de la saison 1997-1998, puis troisième en 1998-1999 et 1999-2000[28]. Olivier Giroud buteur toutes les 26 minutes : des statistiques impressionnantes. L'affluence des spectateurs au stade de Gerland a connu une forte augmentation dans les années 2000[279]. En mars 2007, l'OL se fait éliminer en huitième de finale de la Ligue des champions par l'AS Rome[29], ce qui constitue son plus mauvais résultat depuis quatre ans[32] puis perd la finale de la Coupe de la Ligue contre Bordeaux[44]. Bien qu'il surprenne en limogeant presque dès son arrivée l'entraîneur Robert Nouzaret[26], l'un des symboles fort et populaire du club, la remontée en D1 est acquise dès 1989[25], grâce entre autres à l'entraînement gagnant de Raymond Domenech. Le lion caractéristique de la ville de Lyon est inséré dans la lettre O en couleur or. Ces trois ventes permettent au duo Sylvinho-Juninho d’avoir la manne financière suffisante pour renforcer l’effectif de manière homogène. L'Olympique lyonnais était alors un modeste club de D2. A l'extérieur, l'Olympique lyonnais arbore principalement des tenues alternativement noires, rouges ou bleu foncé, utilisant un template différent du maillot domicile. Un classement conservé en 2009, où le club partage cette place avec le Paris Saint-Germain[296]. Surtout, ils remportent le premier trophée du club cette année-là. Corentin Tolisso, enfant du Club et milieu de terrain international, part la même année pour le Bayern Munich pour un transfert de plus de 40 millions d'euros. Le nom du pilote au volant de la monoplace OL pour l'année 2010, dévoilé le 30 mars 2010, est Sébastien Bourdais[317]. Une semaine après le match aller mouvementé, le Besiktas reçoit à son tour l'OL. Ils remportent l'édition 1973 de la Coupe de France en battant en finale le FC Nantes 2 buts à 1[22], mais ils ne parviennent pas à réaliser le doublé Coupe-Championnat qui leur était promis. Il est reconnu pour sa hardiesse et son sens du but. Le 23 mai 2011, le cours est descendu à 6 euros. Oscar Heisserer est le premier entraîneur de cette nouvelle structure. Durant l'intersaison, le mercato de l'OL est une nouvelle fois marqué par des départs importants: Bafétimbi Gomis (à Swansea), Miguel Lopes (qui était prêté), Jimmy Briand (à Hannovre) ou encore Rémi Vercoutre (Caen) quittent tous le club, qui n'enregistre pas d'arrivées notables hormis celle de Christophe Jallet, arrière-droit du PSG. Or ce dernier n'est que membre du Club des cents et quelque temps plus tard Charles Mighirian le nomme administrateur du club. À la fin des années 1970, le cycle s'achève et l'équipe retrouve les dernières places du championnat avec notamment une 18e place en 1980 qui lui fait frôler la relégation[21]. Il permet à l'OL de remonter en première division en remportant le titre de Championnat de France de division 2 en 1951[137]. Sixièmes en 1965, les Lyonnais retrouvent les années suivantes la monotonie du milieu de classement[10]. FFC Francfort. Dans cette optique, il annonce l'arrivée de l'ancienne gloire du club Juninho au poste de directeur sportif et de Sylvinho comme entraîneur, à la place de Bruno Genesio, qui a annoncé son souhait de ne pas rempiler pour la saison 2019-2020[95]. L'Olympique lyonnais décroche ainsi son premier titre depuis la saison 2007-2008. Son capitaine Maxime Gonalons, international français lui aussi, restera 17 ans au Club avant de rejoindre l'AS Roma. Aimé Mignot effectue toute sa carrière professionnelle au sein du club[165]. Il se caractérise par les lettres OL en capital avec une ombre portée sur la droite. Le club est encore présent en championnat de France USFSA en 1913 et se retrouve éliminé en huitièmes de finale, par cinq buts à un, par Saint-Raphaël[2]. Le maillot rouge uni est de nouveau remis en place à partir de 1980[115] et jusqu'en 1990 avec quelques variantes, notamment en 1985 où le haut du maillot et les manches ont une couleur blanche puis en 1989 avec une bande de couleur bleue en forme de « V » sur la partie haute du maillot. Robert Herbin le remplace mais ne peut empêcher la relégation du club en deuxième division. Après une troisième place en phase de groupes de Ligue des Champions, les Gones se qualifient pour les 16es de finale de Ligue Europa. Le club termine la saison invaincu à domicile, avec quatorze victoires et trois matchs nuls[32]. Lucien Jasseron est nommé à l'inter-saison[a 7]. Une quatrième boutique est sise à Villefranche-sur-Saône. Le blason est directement inspiré du blason de la ville de Lyon[119] qui porte « de gueules au lion à la queue léopardée d'argent, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or[120] », c'est-à-dire un blason dont la partie inférieure est de couleur rouge et recouverte d'un lion avec une partie supérieure de couleur bleue et recouverte de trois fleurs de lys. D'après Faouzi Djedou-Benabid, recruteur pour le Chamois niortais football club et co-auteur de Pourquoi le foot français va dans le mur (2015), aux éditions Hugo Sport, la formation dispensée par l'Olympique lyonnais se distingue dans l'Hexagone par le fait de privilégier l'apprentissage technique du football au résultat en match, à l'instar du FC Barcelone à l'étranger : ainsi, « les éducateurs lyonnais n'hésitent pas à faire jouer les défenseurs en milieu de terrain pour qu'ils apprennent à mieux se servir de leurs pieds »[197]. Quelques jours plus tard, en clôture de la 30e journée de Ligue 1, l'OL se rend à l'Orange Vélodrome. Ils ont permis au club ses années de gloire au milieu des années 2000, mais l'attrait des grands clubs européens pour leur qualité physique aura contraint l'Olympique lyonnais de s'en séparer[178]. Alain Caveglia, natif de Vénissieux dans la banlieue lyonnaise, ne joue à l'OL qu'après l'âge de vingt-huit ans en 1996. Ils occupent leur fonction en moyenne pendant deux ans et demi. Avec France Football, suivez l'actualité; sportive du football en direct, les résultats, les classements, les transferts de foot et les infos sur l'équipe de France de football Une nouvelle direction sportive autour de Juninho (2019-). Cette même année 2000, le Camerounais Marc-Vivien Foé arrive au club. « de nouvelles prises seront réalisées dans la ville pour finir par une ultime scène à Gerland lors du match OL-Reims. Après un score de cinq buts partout au stade de Gerland le 8 novembre 2009, celle-ci a détrôné le match entre le PSG et l'OM en termes d'audience. Après avoir été membre du G14, organisation des clubs les plus importants et riches d'Europe, jusqu'à sa dissolution en janvier 2008, il fait partie des fondateurs de l'Association européenne des clubs. Le nom du site a été donné en hommage à Anatole Vologe dit Tola[194], un sportif français, né à Vilnius, et abattu par la Gestapo (après avoir été arrêté par la milice) à Lyon en 1944, durant la Seconde Guerre mondiale. Il est conservé pendant les dix premières années d'existence avant d'être remplacé après les années 1960. Le 5 janvier 2018, le club recrute un autre joueur du jeu FIFA : Corentin «CocoVBastos» Vicogne[324]. Oscar Heisserer est le premier entraîneur nommé en 1950. Le président Félix Louot investit un million de francs, tout comme la paire Forest-Rochet. Les Gones s'imposent 2 à 1 malgré l'envahissement du terrain par les supporters après des jets de projectiles et des bagarres[81]. On peut notamment citer l'Olympique de Marseille ; l'opposition entre les deux clubs étant souvent appelée "Olympico" ou bien "Choc des Olympiques". Ce dernier, arrivé avec un contrat de 4 ans mais n'ayant conquis aucun titre en 3 saisons, malgré une demi-finale de Ligue des champions en 2010[142], est licencié en juin 2011[143] et remplacé par Rémi Garde[144]. En effet, la concurrence étant difficile pour les jeunes qui montent en équipe réserve, ils vont régulièrement, volontairement ou non, s'émanciper dans d'autres clubs très jeunes. Depuis quelques années la rivalité s'est développée entre l'Olympique de Marseille et l'OL. Le club réactive également sa filière brésilienne en recrutant le milieu Jean Lucas Oliveira en provenance du FC Santos[100]. Les informations sur le club sont également quotidiennement repris sur la chaîne locale Télé Lyon Métropole. L'Olympique lyonnais dispose de conventions signées avec des clubs de football à l'étranger. Deux liserés en forme de « V » sont incrustés dans les lettres. Le club a également créé des lieux de restauration[207] dans quatre endroits de l'agglomération. En 1977, Roger Michaux[133] prend la succession des douze années de présidence d'Édouard Rochet. Comme le « Qui ne saute pas n'est pas Lyonnais » ou encore les échanges entre les virages du fameux « Supporters Lyonnais » Les Bad Gones 87 ont un chant de supporter qui est une reprise de « La symphonie du nouveau monde » de Antonín Dvořák[280] et dont les paroles sont « Allez le virage nord, fais entendre ta voix !

Livre Audio Développement Personnel Gratuit, Ou Utiliser Le Pass Wallonie, Musée D'orsay Tarif, Auteurs Livres Policiers Anglais, Twitter Explosion Paris 30 Septembre 2020, Marina Di Lava Tripadvisor, Centre Ville Malte, Toyota Proace City Verso Hybride, Sonate Au Clair De Lune 3ème Mouvement, Amélie-les-crayons Et Pourquoi Les-crayons, Conseil D'état Pays-bas Espagnols,